La reconnaissance de la RASD, condition préalable à la reprise des négociations

5647747 68887421

BIR LAHLOU – La République arabe sahraouie démocratique (RASD) n’est pas contre les solutions pacifiques, mais conditionne son retour à la table des négociations avec le Maroc à la reconnaissance par ce dernier du Sahara occidental en tant qu’Etat souverain membre à part entière de l’Union africaine (UA), a indiqué mardi le ministre de l’Information, porte-parole du gouvernement sahraoui, Hamada Salma Daf.

Des ong appellent le Maroc pour libérer des prisonniers sahraouis

repression to sahraouis

PARIS – L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), a appelé les autorités d’occupation marocaines, à la libération immédiate et inconditionnelle de la militante sahraouie, Mahfouda Bamba Lefkir et de l’ensemble des défenseurs des droits humains sahraouis.