Pegasus: le Maroc piétine la légalité internationale depuis des décennies (Ould Salek)

ould salek appelle le maroc a faire la paix

Pegasus: le Maroc piétine la légalité internationale depuis des décennies (Ould Salek)

Le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek a soutenu que l’implication du Maroc dans le scandale du logiciel espion « Pegasus » n’a pas surpris la direction sahraouie, relevant que Rabat piétine la légalité internationale depuis des décennies.

« J’ai été violée par la police marocaine « , le témoignage effroyable de la militante Sultana Khaya

Sultana Khaya

« J’ai été violée par la police marocaine « , le témoignage effroyable de la militante Sultana Khaya

Assignée à résidence surveillée depuis plusieurs mois dans sa ville à Boudjdour, la militante sahraouie, Sultana Sidi Brahim Khaya fait un terrible récit des sévices que la police marocaine lui a infligés, affirmant qu’elle a été battue et violée pour avoir revendiqué l’autodétermination du Sahara Occidental.

Sahara : El Ghazouani réitère la « neutralité » de la Mauritanie

Le President de la Republique Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani

Sahara : El Ghazouani réitère la « neutralité » de la Mauritanie

Le Sahara Occidental est un territoire non-autonome contrôlé par le Maroc. Si l’Algérie a pris position du côté du Front Polisario depuis des années, la Mauritanie a opté pour la neutralité. Le Président mauritanien, Mohamed Cheikh Ould El Ghazouani, a défendu, une fois de plus, la « position neutre » de son pays sur la question. Elle permet à la Mauritanie de rapprocher les parties.

L’ONU, cadre “exclusif et consensuel” pour une solution durable à la question du Sahara

conseil desecurite onu

L’ONU, cadre “exclusif et consensuel” pour une solution durable à la question du Sahara

Le Malawi continuera à plaider en faveur du rôle joué par l’ONU en tant que cadre “exclusif et consensuel” pour la résolution du conflit régional autour de la question du Sahara, a assuré jeudi son ministre des Affaires étrangères, Eisenhower Nduwa Mkaka.

Des députés britanniques condamnent la répression marocaine au Sahara Occidental occupé.

deputes britanniques

Des députés britanniques condamnent la répression marocaine au Sahara Occidental occupé.

La Chambre des représentants du Parlement britannique a annoncé qu’un groupe de 26 députés a présenté une motion appelant à condamner la répression marocaine au Sahara Occidental occupé, exprimant sa profonde préoccupation face à la situation actuelle dans ce territoire occupé marquée par la violence et la répression.

Nouvelles offensives de l’armée sahraouie contre les sites de retranchement des forces de l’occupation marocaine

Sahara Occidental 3

Nouvelles offensives de l’armée sahraouie contre les sites de retranchement des forces de l’occupation marocaine

Les unités de l’Armée de libération populaire sahraouie (ALPS) ont poursuivi, vendredi, leurs attaques contre les sites de retranchement des forces de Elforssig, Ross Essabti et El Ayadiyate dans les secteurs de Haouza, Mahbès et Guelta, a indiqué le ministère de la Défense dans son communiqué militaire N 254.

Tout comprendre aux nouvelles tensions diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie

omar hilale 4 e1611841438323

Tout comprendre aux nouvelles tensions diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie

Sur fond de tensions à propos du Sahara occidental, Alger a rappelé son ambassadeur à Rabat pour « consultations avec effet immédiat ».

Le ton monte entre les deux pays du Maghreb. Sur fond de conflit à propos du Sahara occidental, et notamment du peuple kabyle – défendu par Rabat – les relations entre l’Algérie et le Maroc se détériorent. C’est une récente réunion à New York où l’ambassadeur du Maroc à l’ONU a tenu un discours représentant une ligne rouge pour Alger qui a ravivé les tensions. 

Kabylie et Sahara occidental : entre l’Algérie et le Maroc, le ton monte

Abdemadjid Tebboune DR

Kabylie et Sahara occidental : entre l’Algérie et le Maroc, le ton monte.

Entre l’Algérie et le Maroc, la situation s’est envenimée. En effet, le ministère algérien des Affaires étrangères a officiellement rappelé son ambassadeur en poste au Maroc. L’idée, derrière ce geste, est de protester contre la récente prise de parole du représentant marocain aux Nations unies au sujet de l’autodétermination de la Kabylie.