Mauritanie : le Maroc souhaite partager son expérience dans les énergies renouvelables

Mauritanie : le Maroc souhaite partager son expérience dans les énergies renouvelables

Publié par Agence Ecofin – Date de création: 21 septembre 2022 14:00 Dernière modification le: 21 septembre 2022 14:01
CWP Global, l’un des pionniers dans le développement de projets d’énergies renouvelables, ambitionne d’élargir son portefeuille en Afrique en développant d’abord deux projets d’hydrogène vert en Mauritanie et au Maroc, respectivement le projet Aman de 30 GW et le projet Amun de 15 GW.

Lors de la deuxième édition du forum économique Maroc-Mauritanie, le président de la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, a affirmé que les entreprises marocaines sont prêtes à mettre à profit leur expérience dans les énergies renouvelables en faveur de la Mauritanie.

Il a en effet indiqué qu’un partenariat pourrait être établi avec des acteurs locaux mauritaniens pour construire des unités solaires et éoliennes. Alj considère que la Mauritanie possède un important potentiel en énergies renouvelables, que le pays devrait exploiter au maximum pour assurer sa transition énergétique et répondre efficacement à ses besoins énergétiques.

« La Mauritanie dispose d’un potentiel géographique et climatique adéquat pour réussir sa transition énergétique, couvrir ses besoins en énergies renouvelables et réduire ses coûts de production », a-t-il déclaré à l’ouverture du Forum.

La Mauritanie a récemment signé des protocoles d’accords avec des entreprises étrangères pour explorer les possibilités de développement de projets d’hydrogène vert dans le pays. Le pays souhaite également augmenter la part des énergies renouvelables dans son mix.

Par conséquent, l’expérience du Maroc, qui est considéré comme un modèle dans la transition énergétique en Afrique, pourrait être d’une grande utilité pour un pays dont le mix énergétique reste pour le moment dominé par des combustibles fossiles.

Abdoullah Diop

Agence Ecofin

Bouton retour en haut de la page