Les docteurs vacataires dans l’enseignement supérieur réclament leur recrutement

Les docteurs vacataires dans l’enseignement supérieur réclament leur recrutement

La police mauritanienne a dispersé, dans la nuit de dimanche à lundi, un sit-in organisé par un groupe de docteurs vacataires dans les établissements de l’enseignement supérieur demandant leur recrutement officiel comme professeurs de l’enseignement supérieur.

Le porte-parole de ce groupe a dit que la police les a empêchés de poursuivre leur sit-in légal après le refus de gouvernement de les engager comme professeurs d’enseignement supérieur.

Dans une déclaration faite à Sahara Medias celui-ci a dit que l’université de Nouakchott avait adressé une correspondance aux autorités officielles réaffirmant le besoin de recruter 140 professeurs dans différentes spécialités, avant d’ajouter que le gouvernement a ignoré cette correspondance qui « réaffirme notre droit à être recruter ».

Il a ajouté que les docteurs vont amplifier leur mouvement, dans les prochaines semaines, en entamant une grève de la faim comme moyen de pression sur le gouvernement si leurs revendications ne sont pas satisfaites.

Le porte-parole du groupe a encore ajouté « nous sommes un groupe de docteurs qui enseigne depuis deux ans à l’université comme vacataires et avons adressé des lettres aux autorités officielles demandant notre recrutement, des lettres qui ont été ignorées à chaque fois ».

« En ignorant nos revendications, a encore dit le porte-parole des manifestants, on considère qu’il s’agit d’une action menée contre nous, d’autant que l’enseignement supérieur a besoin de sang neuf dans différentes spécialités afin d’en élever le niveau ».
Source: Sahara medias

Bouton retour en haut de la page