A la Une

Le wali du Trarza : « Les efforts de l’État ont permis de rationaliser la gestion des finances publiques »

Le wali du Trarza, M. Mohamed Ould Ahmed Mouloud, a présidé, mercredi, dans le cadre d’une visite qu’il entreprend actuellement dans la wilaya, deux réunions, la première à Boutilimitt et la seconde dans le chef-lieu de la commune d’Al-Maysar, auxquelles ont participé des élus, des fonctionnaires et des dignitaires.

Au cours des deux rencontres, le wali a indiqué que sa visite est dictée par le souci de rapprocher l’administration des citoyens et de voir de près leurs la situation des populations conformément aux instructions de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a ajouté que le pays connaît actuellement un certain nombre de réalisations importantes à tous les niveaux et un consensus national sans précédent entre les différents partis politiques pour la première fois dans l’histoire de la Mauritanie. Cela a permis de construire des passerelles et d’établir une synergie entre les différents acteurs ainsi que d’entrevoir, dans un contexte apaisé, les perspectives qu’ouvre le projet de société du Président de la République pour la construction d’une Mauritanie plus juste, plus égalitaire tournée vers le progrès et la prospérité.

Il a souligné que les mesures proactives prises par l’État pour faire face à la pandémie de Corona ont obtenu des résultats satisfaisants qui ont dépassé les attentes, et que les efforts de l’État dans les secteurs de l’agriculture et de l’élevage ont obtenu des résultats appréciables.

Le wali a ajouté que le projet de l’école républicaine, dont l’exécution a débuté au cours de la présente année scolaire, constitue un facteur d’enrichissement et de force pour la communauté et permettra la consolidation de l’unité et de la cohésion nationales.

Il a fait observer qu’outre la réalisation des grands projets structurants dans les différents domaines, et la conduite de profondes réformes sectorielles, l’efficacité et la transparence dans la gestion des deniers publics a connu de grands progrès grâce à l’activation des structures publiques de contrôle, le suivi de la gestion des entités publiques et la rigueur dans l’exécution de leur budget.

Dans le cadre de la préservation des deniers publics, l’État a fait de grands efforts pour recouvrer, rationaliser et gérer les deniers publics et des résultats satisfaisants ont été obtenus.

Par ailleurs, il a appelé à la préservation du couvert végétal contre les feux de brousse, et à s’abstenir d’abattre les arbres et d’éviter les implantations périurbaines anarchiques qui constituent un obstacle à la fourniture par l’État des services de base.

Bouton retour en haut de la page