Vidéo. Élections 2021: à Laâyoune, une participation massive, riche d’enseignements

69854785 88965747
69854785 88965747

Vidéo. Élections 2021: à Laâyoune, une participation massive, riche d’enseignements

Les habitants des Provinces du Sud, et ceux de Laâyoune en particulier, ont massivement participé aux scrutins du 8 septembre, démontrant une fois de plus leur attachement et leur adhésion au projet de consolidation démocratique et institutionnelle du Maroc.

Dans une déclaration pour Le360, Moulay Boubker El Hamdani, président du Centre de réflexion stratégique et de défense de la démocratie (CRSDD), basé à Laâyoune, rappelle que ces élections, les troisièmes du genre depuis la Constitution de 2011, ont enregistré une participation record dans les provinces du Sud, très largement au-dessus de la moyenne nationale (50,18%). Ce taux a atteint par exemple 66,94% à Laâyoune-Sakia El Hamra, et même 85% à Tarfaya.

«Ces taux élevés recouvrent une participation importante de toutes les composantes de la société, hommes, femmes, jeunes, et même les personnes en situation de handicap qui se sont portés candidats dans plusieurs listes électorales. Ils constituent un signal fort de leur volonté de contribuer au processus démocratique du pays», fait remarquer cet expert.

Côté résultats, El Hamdani souligne que les partis qui dominent traditionnellement la scène politique dans la région, notamment le parti de l’Istiqlal (PI), ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Ainsi, pour ce qui est des législatives, le PI, le PAM et le RNI ont remporté les trois sièges à Laâyoune. Aux régionales, le PI est arrivé largement en tête avec 8 sièges gagnés sur 16.

El Hamdani observe par ailleurs que d’autres partis, peu présents historiquement dans la région, ont obtenu des sièges dans les assemblées communales et régionales leur permettant de s’impliquer pour la première fois dans la gestion locale de ces provinces.

De son côté, Al Alia Aamar, une professionnelle des médias à Laâyoune, exprime sa fierté de voir le succès rencontré par les candidates lors de ces élections. «Ici, de plus en plus de femmes s’impliquent dans la politique et sont élues. Le tiers du Conseil de la région sera représenté par des femmes», se félicite-t-elle.

A ses yeux, cette implication croissante des habitantes des provinces du Sud dans la vie publique témoigne du «niveau élevé de culture politique» dont font preuve les citoyens sahraouis, qui n’hésitent pas à faire confiance aux femmes pour la gestion des affaires locales.

Les habitants des Provinces du Sud

Par Hamdi Yara

© Copyright : le360