Un homme d’affaires mauritanien à la rescousse d’étudiants tunisiens à Nouakchott

moussi
moussi

Parce qu’ils estiment avoir une dette éternelle en vers la Tunisie pour y avoir effectué leurs études supérieures, des Mauritaniens, anciens sortants des universités tunisiennes, ont décidé de venir en aide à des étudiants tunisiens de la Faculté de médecine de Nouakchott.

En cette période de confinement et de couvre-feu consécutive à la propagation du coronavirus, les mesures prises par le gouvernement mauritanien (comme partout ailleurs) ont eu des répercussions négatives sur les activités économiques. 

Ainsi, « les anciens de la Tunisie » ont décidé d’apporter leur aide à 25 étudiants non boursiers de la Faculté de médecine en organisant une collecte dans le but de couvrir leurs loyers de quatre mois (à rapport de 5 maisons) mais aussi de leur offrir une certaine somme mensuelle à chacun de ces étudiants.

Ayant appris cette initiative très louable, un richissime homme d’affaires mauritanien du nom de Moussa Ould Soufi (photo) a décidé, à lui seul, de prendre en charge les frais.Non seulement les loyers ont été reglés, mais des aides supplmémentaires leur ont été accordées suivant leurs besoins. 

Les Anciens de la Tunisie ne comptent pas s’arrêter là et entendent étendre cette initiative à tous les étudiants tunisiens inscrits dans les universités mauritaniennes.

Il est rappeler que nombre de hauts cadres de l’administration et même du gouvernement mauritaniens sont d’anciens sortants de la Tunisie. La coopération entre les deux pays avaient permis par le passé à nombre de Mauritaniens de poursuivre leurs études supérieures dans notre pays. Certains ont occupé et occupent encore des postes ministériels dans le gouvernement mauritanien. A titre d’exemple, l’actuel ministre de l’Intérieur, le Dr Mohamed Salem Ould Merzoug, est un sortant de la Faculté 9 Avril de Tunis.

Espace Manager