Tunisie : La police disperse des manifestants avant le sommet de la Francophonie

Tunisie : La police disperse des manifestants avant le sommet de la Francophonie
Publié par Reuters le 18 novembre 2022 à 13h41
TUNIS (Reuters) – La police tunisienne a fait usage vendredi de gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants qui tentaient de rejoindre l’île de Djerba où les dirigeants des pays francophones doivent tenir un sommet ce week-end, ont déclaré vendredi des témoins.
Depuis plusieurs semaines, des manifestations ont éclaté dans la ville de Zarzis, qui est reliée à Djerba par un long pont, en raison de la réaction jugée dédaigneuse du gouvernement tunisien face au naufrage de migrants originaires de la ville dans la mer Méditerranée, alors qu’ils cherchaient à rejoindre l’Europe.
« Nous voulions protester et faire entendre notre voix à Djerba, mais les autorités ont répondu par la force et nous avons été réprimés », a déclaré Salim Zuraidat, l’un des manifestants.
Il est reproché au gouvernement de ne pas avoir lancé de recherche initiale des naufragés et d’avoir inhumé des corps avant leur identification.
Un porte-parole du ministère tunisien de l’Intérieur a déclaré qu’il n’avait pas de détails ou de commentaires immédiats sur les évènements de vendredi.
Le président tunisien Kaïs Saïed doit accueillir le président Emmanuel Macron et d’autres dirigeants à Djerba samedi et dimanche, dans le cadre du sommet de la Francophonie.
(Reportage Tarek Amara, rédigé par Angus McDowall, version française Dina Kartit, édité par Kate Entringer)

Bouton retour en haut de la page