Suite aux violences armées des polisariens à Paris, la justice française saisie par un collectif de Femmes

paris
paris

Au moment où un sit-in, organisé par la Communauté Marocaine à l’Etranger, se déroulait pacifiquement Place de la République à Paris, le 28 novembre 2020, des gangs de polisariens ont violenté des femmes marocaines qui marquaient leur patriotisme et leur attachement à la Mère-Patrie.

En effet, malgré les provocations sagement ignorées par les Marocaines et Marocains présents à cette manifestation, les polisariens ont lancé une violente attaque à haute voix en arabe avec en première ligne des hommes en treillis militaire qui ont donné des coups de matraques aux personnes présentes sur leur passage, sans que les victimes n’aient eu le temps de réaliser ce qui leur arrivaient.

Ces polisariens,µmunis d’armes blanches, de bâtons et de bouteilles de verre,µont bastonné avec une violence inouïe tout ceux qui se trouvaient sur leur passage à savoir des jeunes, des personnes âgées, des femmes accompagnées de mineurs et de bébés en poussette et ce, sans que les forces d’ordre françaises, présentes lors de cette manifestation, n’interviennent.

Ce tragique événement intervient au moment même où le monde entier dénonce la violence à l’égard des Femmes, dont des vidéos viralesµcirculant sur les réseaux sociaux font état de polisariens armés de bâtons s’attaquer lâchement à une manifestante, soulignent ces femmes.

Ces femmes marocaines se sont constituées en collectif franco-marocain pour poursuivre en justice les auteurs de ces agressions,qui ne sont quedes polisariens obéissant aux instructions de leur parrain algérien.

Farid Mnebhi.