Santé : Accord de partenariat pour lutter contre la malnutrition aiguë des enfants

208629936 3165692966
208629936 3165692966

Santé : Accord de partenariat pour lutter contre la malnutrition aiguë des enfants

Le ministère de la santé, la délégation générale à la solidarité et à la lutte contre l’exclusion TAAZOUR et l’UNICEF ont signé mardi à Nouakchott un accord de partenariat pour l’achat d’une partie des intrants nutritionnels par le gouvernement mauritanien afin de lutter contre la malnutrition aiguë et sévère chez les enfants, dans les unités de santé sur toute l’étendue du territoire.

A cette occasion, le ministre de la Santé, M. Sidi Ould Zahaf a déclaré que la signature de cet accord témoigne de la volonté des pouvoirs publics de repartir en avant dans l’autonomisation des citoyens tout en investissant dans le capital humain.

Il a souligné que cet accord dont l’objet est la prise en charge par le gouvernement mauritanien d’une partie des intrants pour lutter contre la malnutrition sévère, traduit une volonté absolue d’investir pour le développement humain.

Il a souligné que la malnutrition sévère est une maladie dangereuse qui provoque des conséquences sur le corps humain et sur le mental.

A son tour, le délégué général à la solidarité et à la lutte contre l’exclusion, TAAZOUR, M. Mohamed Mahmoud Ould Bouasriya, a déclaré que selon les chiffres, en Mauritanie, la malnutrition sévère concerne environ 2.3 % des enfants de 6 mois à 59 mois, ce qui est supérieur au seuil d’urgence limité à 2%.

Il a jouté qu’à partir de cette réalité et en concrétisant les programmes de Son Excellence, le Président de République Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani qui vise à améliorer la qualité de vie des couches vulnérables tout en leur facilitant l’accès aux services de bases en qualité , sa délégation s’est engagée à soutenir les programme et les stratégies gouvernementales dans ce domaine, avec ses interventions qui ont pour but d’améliorer le niveau de services sanitaires.

Il a également ajouté que cet accord permettra d’assurer le traitement de la malnutrition dans toutes les entités sanitaires et constituera un secours pour chaque enfant mauritanien dans le besoin.

De son côté, le représentant de l’UNICEF, M. Marc Lucet, a insisté sur l’importance de cet accord de partenariat pour l’achat d’une partie des intrants nutritionnels par le gouvernement mauritanien représenté par le ministère de la Santé et TAAZOUR pour lutter contre la malnutrition aiguë et sévère chez les enfants moins de 5ans.

Il a souligné que cet accord est une démonstration de l’engagement du gouvernement mauritanien pour avancer dans une stratégie d’indépendance par rapport à l’achat et à l’approvisionnement en médicaments de base.

Nouakchott,  29/06/2021