Revue de la presse hebdomadaire de ce samedi 10 septembre 2022

Revue de la presse hebdomadaire de ce samedi 10 septembre 2022
MAP
Publié dans H24 Info le 10 – 09 – 2022

Voici les principaux titres développés, revue de la presse hebdomadaire de ce samedi 10 septembre.
TelQuel
Une nouvelle Charte pour faire de l’investissement un levier de création de valeur ajoutée et d’emplois stables
Le projet de loi-cadre formant charte de l’investissement entame enfin son circuit législatif. La nouvelle Charte se fixe deux principales ambitions. D’abord, réaliser une inversion de la répartition actuelle entre l’investissement public et l’investissement privé afin de porter ce dernier aux deux tiers de l’investissement total à l’horizon 2035, conformément à l’esprit et à l’ambition du Nouveau modèle de développement. Mais aussi faire de l’investissement un levier de création de valeur ajoutée et d’emplois stables pour le pays, a affirmé Hicham Chaoudri, le directeur de l’investissement au sein du ministère de tutelle. Pour atteindre ces objectifs, la loi-cadre instaure plusieurs dispositions de soutien, dont une croissance durable et inclusive portée par des investissements dans les secteurs prioritaires dans le royaume, a-t-il précisé dans un entretien accordé à Tel Quel.
TelQuel
L’investissement étranger en hausse
Les montants investis par les étrangers en actions cotées ont augmenté de 9,8% à 208,9 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, selon l’Autorité marocaine du marché des capitaux. En termes de participations stratégiques, le secteur de l’électricité affiche un taux de détention de 86%. Il est suivi par ceux des boissons, des télécommunications et des services aux collectivités, détenus à plus de 50% par les étrangers. Par origine géographique, les investisseurs proviennent essentiellement d’Europe et du Moyen-Orient.
La Vie Eco
Sahara: une diplomatie de résultats
C’est un challenge que la diplomatie marocaine est en train de relever. Travailler et percer sur deux dossiers en même temps ne semble en rien l’éprouver. Les préparatifs du Sommet de la Ligue arabe en disent, certes, long sur les écueils que le Royaume se doit d’éviter. Réussir avec les partenaires et alliés proches à faire admettre au pays organisateur des conditions posées par le Maroc, n’est pas rien. Cela d’autant qu’il s’agit d’un pays qui abrite, finance et arme la milice séparatiste du Polisario. Un pays encore grisé par ce qu’il considère comme une victoire après ce qui s’est passé au TICAD 8 en Tunisie. Le deuxième challenge, qui est en réalité un travail continu et de longue haleine, c’est la réunion, vers la fin du mois prochain du Conseil de sécurité sur la question du Sahara.
Le Reporter
Ligue arabe: Bourita pour un sommet « loin de tous calculs étroits »
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a indiqué que le prochain Sommet de la Ligue arabe doit se tenir sur la base d’un engagement de responsabilité et loin de tous calculs étroits ou de logique dépassée, en consolidant la confiance nécessaire et en respectant les rôles de chaque partie. Bourita, qui s’exprimait devant le Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau ministériel lors de sa 158e session ordinaire, tenue au Caire, a appelé à « une lecture objective de la réalité du monde arabe, qui est en proie à des différends internes et externes divers et à des manœuvre externes et internes visant à semer la division, à soutenir les velléités séparatistes, à déclencher les conflits frontaliers, ethniques, sectaires et tribaux et à consumer la région et épuiser ses richesses ».
Challenge
Dakhla: Lancement d’un méga-projet de périmètre agricole irrigué à l’eau de mer
Ce projet consiste en la création d’un nouveau périmètre irrigué d’une superficie de 5.200 ha dans le cadre du grand projet intégré de dessalement de l’eau de mer exploitant l’énergie éolienne, dans la province de Oued Ed-Dahab et plus précisément au niveau de la commune de Bir Anzarane.
Ce projet d’envergure permettra de créer une forte dynamique économique dans la région de Dakhla Oued Ed-Dahab à travers la mobilisation d’un investissement privé pour la mise en valeur de ce périmètre estimé à 2,5 milliards de dirhams (MMDH) qui générera une production de plus de 415.000 t de primeurs et créera une valeur ajoutée annuelle de plus de 1 MMDH et plus de 10.000 emplois permanents, a précisé le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
Source: h24info.ma

Bouton retour en haut de la page