Opération Barkhane, fin d’une opération majeure conduite par la force conjointe du G5 Sahel

soldat barkhane ml
soldat barkhane ml

Publié par maliweb -25 Avr 2021

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

En coopération avec les différentes armées partenaires, les forces armées sahéliennes poursuivent leurs efforts dans la région dite des « trois frontières » en menant des opérations de harcèlement dans le Gourma et le Liptako. La semaine a été marquée par la fin d’une opération majeure conduite par la force conjointe du G5 (FCG5) Sahel au sud du Mali.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Opération majeure de la force conjointe du G5 Sahel dans la zone des trois frontières

La première phase d’une opération menée par la force conjointe du G5 Sahel s’est achevée cette semaine avec plusieurs résultats opérationnels positifs dans la région d’Ouanzerbé et de Boulikessi.

L’action du bataillon tchadien (BAT Tchad), accompagné des forces armées maliennes (FAMA), burkinabè et en partenariat avec le groupement tactique désert (GTD) Chimère a permis de sécuriser la frontière malo-burkinabè dans la zone des trois frontières. Durant cette opération, l’ensemble des forces armées ont neutralisé plusieurs groupes armés terroristes et saisi 2 AK47, 26 motos, 150 obus et 3 Engins explosifs improvisés (EEI), un minibus, 20 équipements de télécommunication et des munitions. Le BAT Tchad a subi une attaque d’EEI qui a fait un mort et cinq blessés. Ces derniers ont été pris en charge par l’équipe médicale de BARKHANE sur la plateforme opérationnelle désert (PfOD) de Gao. Les militaires de la base aérienne projetée (BAP) de Niamey ont rendu hommage au soldat tchadien décédé.

Renforcement de l’instruction opérationnelle des forces armées sahéliennes

Actuellement, des militaires tchadiens sont formés par des détachements de la Force Barkhane à N’Djamena.

Depuis le 22 mars 2021, 300 fusiliers de l’Air tchadiens sont formés par le détachement de protection Air (DETPRO-Air). Depuis le 1er avril, quarante transmetteurs de l’armée tchadienne reçoivent une formation dans le domaine de la graphie dispensée par le groupement de transmissions (GTRS). Deux fois par semaine, des instructeurs des systèmes d’information et de communication (SIC) sont accueillis dans les locaux de l’armée tchadienne pour enseigner les procédures relatives à l’utilisation des radios, de l’informatique, de la graphie ou encore de la lecture au son.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 14 au 20 avril inclus)
Les avions de la Force Barkhane ont réalisé 139 sorties, parmi lesquelles 28 sorties

chasse, 38 sorties ISR et 73 missions de transport ou de ravitaillement.

Fin du mandat XIV du PCIAT

Après plus de six mois d’engagement, les militaires du PCIAT du mandat XIV de l’opération BARKHANE ont passé le relais aux militaires du mandat XV. Après les actions contre l’État islamique au grand Sahara (EIGS) dans le Liptako, à l’occasion de l’opération BOURRASQUE fin 2020, BARKHANE XIV a été marqué par la poursuite de l’effort cinétique contre les groupes armés terroristes, décidé lors du sommet de Pau et confirmé lors des sommets de Nouakchott et de N’Djamena, avec une concentration des actions dans le Gourma, notamment lors de l’opération ÉCLIPSE en janvier 2021. La dynamique partenariale a été accentuée avec la mise sur pied de deux Postes de commandement avant (PCA) et un style d’opération associant entraînement et engagement, tout en recherchant à associer systématiquement le G5 Sahel et les différentes armées de la région.

Le PCIAT de BARKHANE XIV a aussi contribué à la montée en puissance de la Task Force TAKUBA, marquant l’internationalisation de l’engagement au Sahel. Au-delà des GAT neutralisés et des importantes ressources saisies, ce sont aussi plusieurs projets de développement qui ont vu le jour, signe d’une vie qui reprend à certains endroits : la réouverture des lignes aériennes civiles à Gao et Tombouctou, des projets d’insertion professionnelle, l’inauguration d’un collège à Gao et sa région, la réhabilitation du centre de soin, du marché et du tribunal de Ménaka, l’étendu du réseau électrique de la ville, etc. De nombreux projets complexes ont également été mis en œuvre dans les domaines du soutien, de l’infrastructure et de l’aide au stationnement ainsi que des systèmes d’information et de commandement : finalisation du poste de commandement de la TF TAKUBA à Ménaka, reconnaissance et entretien des terrains sommaires de poser, travaux liés à l’arrivée de l’A330 Phénix, densification des emprises de Tombouctou ou de Gossi, etc.

Suivez l’actualité de la Force Barkhane sur Facebook : https://www.facebook.com/Barkhane/ Contact relations publiques ndj-emia.conscom[at]ops-bss.defense.gouv[dot]fr

maliweb