OIT organise un atelier de formation tripartite pour la Mauritanie et le Niger

aa366b05 217d 411a a5b3 ccbfaccdbe88
aa366b05 217d 411a a5b3 ccbfaccdbe88

OIT organise un atelier de formation tripartite pour la Mauritanie et le Niger

aa366b05 217d 411a a5b3 ccbfaccdbe88
aa366b05 217d 411a a5b3 ccbfaccdbe88

L’organisation internationale du travail(OIT) a organisé, lundi à Nouakchott, un atelier de formation tripartite pour la Mauritanie et le Niger, sous le slogan « réaliser le travail décent pour tous –les orientations données par la déclaration de l’OIT pour les entreprises multinationales »

Cet atelier de 4 jours  s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation afin  de familiariser les acteurs nationaux clés de la Mauritanie et du Niger avec la Déclaration de l’OIT sur les entreprises multinationales et permettre d’approfondir leurs connaissances de son approche, ses principes et ses outils opérationnels.

 L’atelier permettra ainsi  aux acteurs nationaux (représentants du gouvernement, des organisations d’employeurs et de travailleurs,  des structures nationales de dialogue sociale, des agences gouvernementales, notamment celle en charge de la promotion des investissements) d’entamer un dialogue, de réfléchir aux moyens de promouvoir la responsabilité sociale des entreprises pour la réalisation du travail décent dans le contexte national et  d’examiner comment la Déclaration sur les EMN et ses principes  pourraient être utiles à cet égard.

Dans son mot prononcé à cette occasion, le conseiller technique principal du projet G5 Sahel BIT,M. Gusset Ahmadou Tidjiane a déclaré, que cet atelier vise à découvrir cet instrument UNIQUE de l’OIT qui donne des orientations explicites aux entreprises (multinationales et nationales) sur la politique sociale et les pratiques inclusives, responsables et durables sur le lieu de travail.

Comme vous le verrez, C’est le seul instrument international qui traite de ce domaine et le seul qui a été élaboré et adopté par les gouvernements, les employeurs et les travailleurs du monde entier, a-t-il-ajouté.

Il a souligné, que cette activité, s’inscrit dans le cadre du projet d’appui au G5 sahel que le BIT met en œuvre un programme depuis novembre 2019 en vue de renforcer les capacités du secrétariat du G5 Sahel ainsi que celle des partenaires sociaux des pays membres afin de les soutenir dans la mise en place du Programme Prioritaire d’investissements (« PIP ») du G5 Sahel et des programmes qui y sont liés. Le projet entend faire en sorte que les mandants (états-employeurs et syndicats) s’approprient des éléments fondamentaux du BIT.

De son côté, La représentante du G5 Sahel, Mme Aminata N’Diaye  a insisté  sur l’importance d’emploi décent qui occupe une position centrale et constitue un défi majeur pour les pays du G5 sahel et les entreprises nationales et internationales peuvent y contribuer.

C’est pour cette raison, cet atelier est important pour le G5 sahel, car nous permettra d’avoir les outils pour promouvoir la responsabilité sociale des entreprises, notamment à travers la création des emplois nationaux de qualité, en contribuant à renforcer la formation professionnelle des jeunes pour des métiers pointus, et par ce biais faciliter l’approbation des postes stratégiques dans nos pays, a-t-elle ajouté.

Il est à noter, que cet atelier est organisé pour les représentants du secrétariat du G5-Sahel ainsi que les représentants de la Mauritanie et de Niger.

66d1b0a0 731b 4f33 b363 005f0f799af3
66d1b0a0 731b 4f33 b363 005f0f799af3

Ahmedou Limam