Licences de pêche: Mamour Fall plaide pour les pêcheurs artisanaux

pecheurs
pecheurs

Le coordonnateur du comité d’urgence Covid-19 du Club des investisseurs du Sénégal demande l’arrêt des octrois des licences de pêche aux chalutiers étrangers. Mamour Fall était l’invité de l’émission Jury du Dimanche.

La rareté de la ressource

« On est dans un secteur de la pêche qui est confronté à la rareté de la ressource », précise-t-il. et pour Mamour Fall, « quand on a la rareté de la ressource,

au moins le peu que nous avons, laissons-le aux entrepreneurs qui sont installés au Sénégal pour leur permettre de développer leur activité et surtout de développer leur résilience ».

La vente de licence

Le coordonnateur du comité d’urgence Covid-19 du Club des investisseurs du Sénégal estime par ailleurs que « vendre des licences à des chalutiers étrangers ne parait pas du tout opportun dans la période actuelle ».

La situation des pêcheurs 

Et Mamour Fall d’ajouter : « Aujourd’hui, nos pêcheurs artisanaux se font arraisonner en Mauritanie ou dans d’autres pays parce qu’on n’a pas assez de ressources chez nous ».

Par Mouhamadou Sissoko

senego.com