Les agriculteurs mauritaniens en quête d’adaptabilité face à l’échec

programme d'élevage de petits animaux affecté par le changement climatique

Les agriculteurs mauritaniens en quête d’adaptabilité face à l’échec
Le corridor mauritanien est affecté par la brèche. Le déclin dans certaines zones désertiques est tombé à un quart de ce qu’il était, il y’a 30 ans rapporte Africanews. Données qui affectent le conditionnement du secteur primaire. Ahmed Ould Amar, responsable de la conception pour le FIDA au Fonds international de développement agricole, a déclaré : « Il y avait un problème d’irrigation et il n’y avait pas de haies pour empêcher les créatures de détruire les cultures. Ils ne travaillaient que pendant l’automne et l’hiver « , explique l’agricultrice Zeinebou Mint Mohammad Mahmoud. Les agriculteurs de Guidimaka en Mauritanie sont soutenus par le Fonds international de développement agricole des Nations Unies (FIDA) par le biais d’un programme d’élevage de petits animaux affecté par le changement climatique. « Cette conception nous aide avec des machines d’irrigation et des pompes de réservoir d’eau, des graines, des murs, et des conduites d’eau plus grandes. Cela nous aide pour le faire pousser et nous les en remercions », souligne Zeinebou Mint Mohammad Mahmoud. Selon la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, la moitié de la population mondiale devrait faire face à une grave pénurie d’eau au cours des huit prochaines années.

Bouton retour en haut de la page