L’ère actuelle est caractérisée par des circonstances uniques

L’ère actuelle est caractérisée par des circonstances uniques, selon Yahya Ould Ahmed Waghef.

Yahya Ould Ahmed Waqf, secrétaire général de la présidence mauritanienne, a indiqué que la situation politique sous le président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani était unique, à savoir l’harmonie, l’ouverture, la communication et la confiance mutuelle..

Dans une interview avec le rédacteur en chef du journal Taqadomy, Hanevy Ould Dahah, mardi soir, il a ajouté que la pratique avait été annoncée par le président Ould Ghazouani alors qu’il était candidat aux élections et figurait en bonne place dans ses plans.

le président ne croit pas que le dialogue soit nécessaire

Ould Waghef

Ould Waqf a souligné que le président ne croit pas que le dialogue soit nécessaire car il s’agit de résoudre de graves problèmes entre les partis, « depuis l’arrivée au pouvoir du régime actuel, il n’y a pas eu de problèmes », a déclaré le secrétaire général de la présidence.
« Mais à la demande de l’opposition, le président a accepté le principe de la concertation, ce qui va améliorer les relations entre les partis », a-t-il dit.
Il a noté que certains partis d’opposition ont été lents à s’intégrer dans le processus de consultation, tandis que le gouvernement tient à tenir des consultations approfondies sur l’ensemble du spectre politique.

Le secrétaire général de la présidence a expliqué qu’après le retrait de deux ou trois partis, le quatrième a dit qu’il était inutile de poursuivre les négociations sans les autres partis, « leur retrait s’est fait sans concertation avec les autres formations. des poursuites ont été jugées nécessaires et nous avons décidé de suspendre le processus.

Avec Taqadomy

Bouton retour en haut de la page