Le projet de la nouvelle station de dessalement de Laâyoune avancé à 80%

Une deuxieme station pour Tarfaya
Une deuxieme station pour Tarfaya


Publié par Mohamed Laabid Date :avril 16, 2021- aujourdhui.ma

Le projet de la nouvelle station de dessalement de Laâyoune avancé à 80%
Porté par l’ONEE, il consiste en le renforcement de la production de l’eau brute

Les travaux de réalisation d’une nouvelle station de dessalement de Laâyoune avancent à un rythme soutenu et ont atteint aujourd’hui 80%.


Le projet de la station de dessalement, dont le coût global est de 670 MDH (370 millions de dirhams pour la première tranche et 300 millions de dirhams pour la seconde), y compris prise d’eau de mer, consiste à renforcer la production d’eau dessalée par une capacité supplémentaire de 26000m3/j pour satisfaire le besoin en eau potable de Laâyoune et des centres avoisinants. L’état d’avancement de la station de dessalement a atteint 80% et sa mise en service est prévue courant deuxième semestre 2021.
Ce projet porté par l’ONEE consiste en le renforcement de la production de l’eau brute, la réalisation de 3 réservoirs d’une capacité de stockage de 5500 m3, la réalisation de stations de pompage et la mise en place d’un système de télégestion.
Cette nouvelle station permettra de doubler la capacité de production des stations de dessalement de l’eau de mer pour arriver à 52000 m3/j, et de satisfaire les besoins en eau potable de 237.000 habitants de la ville de Laâyoune et des centres avoisinants jusqu’à l’horizon 2040.

Une deuxième station pour Tarfaya

Par ailleurs l’ONEE réalise actuellement le projet de renforcement de l’approvisionnement en eau potable de la ville de Tarfaya et qui consiste en la réalisation et l’équipement d’un nouveau forage et d’une station monobloc de dessalement de l’eau de mer pour renforcer la production actuelle en eau potable avec un débit supplémentaire de 5 l/s et la pose d’une conduite de refoulement d’eau brute sur un linéaire de 1200m.
Ce projet, dont le coût n’a pas dépassé 8 millions de dirhams, permettra de résorber le déficit de 36% enregistré dans la production de l’eau potable et de satisfaire les besoins en eau potable, à court terme notamment pendant la saison estivale, d’une population de 10.000 habitants de la ville de Tarfaya. Ce projet a été réalisé dans des délais réduits grâce à la conjugaison des efforts de tous les acteurs et intervenants notamment les autorités provinciales de Tarfaya, les entreprises chargées des travaux et les services déconcentrés de l’Etat. Alors qu’en vue de sécuriser et renforcer la production d’eau potable de la ville de Tarfaya notamment après l’achèvement en décembre 2019 des travaux de renforcement des installations de distribution de la ville, l’Office réalise actuellement un autre projet structurant pour le renforcement et la sécurisation de la production de l’eau potable de Tarfaya pour un coût de 50 millions de dirhams. Ce projet consiste en la réalisation d’une nouvelle station de dessalement d’eau de mer pour un débit supplémentaire de 15 l/s. Ce projet, dont la mise en service est prévue en 2022, permettra de satisfaire les besoins de la population en eau potable à moyen et long termes, et d’améliorer leurs conditions de vie et de contribuer au développement économique et social de la région.