Le Premier ministre reçoit l’ambassadeur de France

Le Premier ministre reçoit l’ambassadeur de France.
M. Mohamed Ould Bilal Messoud a reçu en audience, vendredi à la primature à Nouakchott, l’ambassadeur de France en Mauritanie, SEM. Alexandre Garcia.

L’audience a porté sur les excellentes relations de coopération entre les deux pays ainsi que les moyens permettant de les renforcer davantage.

L’entrevue s’est déroulée en présence de la directrice de cabinet du Premier ministre, Mme Aïcha Vall Vergès et Mme Wahba Mint Cheikhna Ould Mohamed Laghdaf.

Il est à noter que le 4 octobre 2022, le Président de la Mauritanie, Mohamed O. Cheikh Ghazouani, a reçu les lettres de créance de M. Alexandre Garcia, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de France en Mauritanie.

Dans son allocution à l’issue de la cérémonie, M. Alexandre Garcia a souligné que les relations bilatérales entre la France et la Mauritanie sont très étroites, très étroites et de grande qualité.
Au cours de sa visite en Mauritanie, il recherchera des partenariats avec les autorités mauritaniennes, les acteurs économiques et la société civile pour renforcer la coopération entre les deux pays dans divers domaines.

Les relations bilatérales entre la France et la Mauritanie ont été historiquement privilégiées dans des domaines prioritaires tels que la bonne gouvernance, la coopération culturelle, scientifique, économique et sécuritaire.

La France entretient une relation historiquement privilégiée avec la Mauritanie.

Les entretiens et rencontres entre les dirigeants des deux pays se multiplient.

En 2019, les échanges entre la France et la Mauritanie ont atteint 291 millions d’euros. Les balances commerciales bilatérales montrent que la France a affiché un excédent de 103,1 millions d’euros au premier semestre 2020, contre 75,2 millions d’euros au premier semestre 2019.

En 2020, la France a fourni une aide à la Mauritanie pour un montant total de 26,6 millions d’euros par le biais de canaux bilatéraux. Sur la période 2018-2020, l’Agence française de développement a levé 113 millions d’euros de nouveaux engagements sous forme de subventions. Son portefeuille de projets en cours comprend 19 projets avec 190 millions d’euros engagés et 91 millions d’euros restants, avec des interventions axées sur des sujets tels que le développement rural, l’eau et l’assainissement, l’énergie, l’éducation et la santé. Ils se sont coordonnés avec les membres de l’Alliance pour le Sahel pour cibler les zones les plus vulnérables du sud-est du pays près de la frontière avec le Mali (Hodh el Chargui, Hodh el Garbi, Triangle de l’Espoir).
Outre la coopération française au développement ( AFD), il existe également une importante coopération en matière de sécurité et de défense. Elle vise notamment à renforcer l’expertise mauritanienne dans la lutte contre le terrorisme et la traite des êtres humains.

Cette relation est renforcée par un partenariat régional qui unit la France au G5 Sahel en matière de sécurité et de développement.

Bouton retour en haut de la page