Le G7 annonce un plan d`investissements en Afrique

Le G7 annonce un plan d`investissements en Afrique

Un plan d’investissements, dans les infrastructures notamment, a été annoncé ce jeudi en présence de chefs des Etats africains invités au sommet.
Depuis jeudi, et jusqu’à samedi, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays du G7 Sept pays parmi les plus riches de la planète sont réunis en Italie pour un sommet.
Mais les Etats occidentaux ont aussi parlé Afrique et décidé d’investir plusieurs milliards sur le continent.
Au total, huit milliards d’investissements ont été décidés jeudi.
Des investissements privés et publics pour renforcer les économies locales sur le continent.
C’est le ‘‘Plan Mattei‘‘ proposé et soutenu par la cheffe du gouvernement d’extrême-droite italien, Georgia Meloni, dont le pays assure cette année la présidence tournante du G7.
‘‘Nous comprenons tous que l’Afrique ne cherche pas la charité‘‘, a dit la cheffe du gouvernement italien au sommet.
Ce plan a été salué par certains chefs d’Etats africains invités et présents au G7, comme le Kényan William Ruto ou le Mauritanien Mohamed Ould Ghazouani, président en exercice de l’Union Africaine.
Il y a deux ans, un plan d’investissements prôné par les Etats-Unis pour les pays en développement -pour l’Afrique, mais au-delà aussi donc prévoyait 600 milliards de dollars, soit soixante-quinze fois plus.
Le président kényan a aussi réclamé en Italie de meilleures dotations financières pour la Banque africaine de développement et des crédits du Fonds monétaire international.
Ce vendredi, les chefs d’Etats devaient aussi encore parler migration et notamment de l’épineuse question de l’externalisation du traitement des procédures d’asile en dehors du continent européen, dans des pays africains.

Avec agences

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page