La Mauritanie veut s’inspirer de l’expérience sénégalaise (ministre mauritanien)

69854785 78965455
69854785 78965455

La Mauritanie veut s’inspirer de l’expérience sénégalaise (ministre mauritanien)

Mots clés : Sénégal, Mauritanie, CPS

Le ministre mauritanien du Pétrole, des Mines et de l’Energie, Abdessalam Ould Mohamed Saleh, a affirmé mardi à Dakar, que son pays souhaite s’inspirer de l’expérience du Sénégal dans la mise en place de la plateforme numérique du Cadastre pétrolier du Sénégal (CPS).

Invité par son homologue sénégalais Aïssatou Sophie Gladima au lancement de la plateforme numérique du Cadastre pétrolier du Sénégal, M. Saleh a indiqué que cette initiative, « nous la suivons de près en Mauritanie ».

Le ministre mauritanien a rappelé que les deux pays sont engagés dans le projet gazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA).

« Nous allons continuer à échanger nos expériences communes. Nous allons continuer à travailler ensemble avec BP et Kosmos pour que nous tirons un meilleur profit du champ gazier Tortue », a-t-il ajouté.

Il a salué les efforts du Sénégal dans la mise en place d’une stratégie sur le contenu local, en indiquant que son pays va mettre en place un cadre similaire sur la base d’une grande étude dont les résultats sont attendus avant la fin du mois.

Le système du Cadastre pétrolier du Sénégal, constitué de plusieurs fonctionnalités, est conçu pour devenir une vitrine nationale et internationale du secteur des hydrocarbures.

Selon le ministère sénégalais, il vise notamment à assurer la transparence dans l’attribution et la gestion des titres pétroliers, à garantir l’accès aux informations aux tiers et à assurer le suivi ainsi que la mise en œuvre des contrats pétroliers.

Le CPS est élaboré pour permettre aux structures de l’Etat d’assurer une meilleure gestion administrative des autorisations et un suivi des projets pétroliers et gaziers.

Source: Agence de presse Xinhua