La France soutient depuis plusieurs années la Mauritanie en matière de sécurité alimentaire

La France soutient depuis plusieurs années la Mauritanie en matière de sécurité alimentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Nouakchott, le 14 septembre 2022
La France soutient depuis plusieurs années la Mauritanie en matière de sécurité alimentaire.

Consciente de la crise alimentaire survenue dans le pays en raison de périodes de sécheresses répétées et aggravée par une hausse des prix liée à l’agression russe en Ukraine, la France a souhaité, en 2022, fournir une aide exceptionnelle au gouvernement mauritanien.
L’Aide Alimentaire Programmée, l’outil financier du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères français, a ainsi permis d’octroyer 2 400 000 euros à diverses organisations (Programme Alimentaire Mondial, Action Contre la Faim, GRDR et Croix Rouge) afin d’intervenir face à cette crise dans les wilayas parmi les plus touchées à savoir le Guidimakha, le Gorgol et le Hodh el Chargui. Au titre de cet instrument financier, ce sont 4 850 000 euros qui, en quatre années (période 2018-2021), avaient déjà été accordés par la France en faveur de la sécurité alimentaire des Mauritaniens.
Le gouvernement mauritanien a, de son côté, mis en place au printemps 2022 un Plan National de Réponse visant à atténuer les impacts du déficit pluviométrique avant et pendant la période de soudure qui cette année a été particulièrement précoce. L’Agence Française de Développement a contribué à hauteur de 2,5 millions d’euros aux transferts en espèces, mis en œuvre par le Commissariat à la Sécurité Alimentaire, visant à atténuer le choc de la soudure en 2022. En 2023, l’AFD renouvellera cet engagement et est en cours d’instruction d’un projet d’appui au financement des réponses aux catastrophes et différents chocs que subissent les populations vulnérables, pour un montant de 11 à 15M€. Ce projet contribuera notamment au Fonds National de Réponse aux Crises Alimentaires et Nutritionnelles.
Enfin, il convient de souligner que cette aide s’inscrit en complément de l’initiative pour la sécurité alimentaire des pays les plus vulnérables, baptisée FARM (Food & Agriculture Resilience Mission) et présentée par le Président Emmanuel Macron aux chefs d’État et de gouvernement du G7 lors d’un sommet extraordinaire à Bruxelles, le jeudi 24 mars dernier.

La Commissaire à la Sécurité alimentaire, Mme Fatimetou Mint Khattri, a pris acte de l’important effort consenti par la France en faveur de la Mauritanie dans le domaine de la sécurité alimentaire et a remercié l’ambassadeur de France, SEM Robert Moulié, pour l’aide accordée.
L’ambassade de France et le CSA se sont accordés pour une coordination accrue afin d’obtenir une meilleure efficacité des actions menées en faveur des populations cibles.

Ambassade de France en Mauritanie

Bouton retour en haut de la page