Il faut arrêter cette main qui étouffe et pille le pays.

Pr Lo Gourmo Abdoul
Pr Lo Gourmo Abdoul

Il faut arrêter cette main qui étouffe et pille le pays.

Par Lo Gourmo Abdoul

La pire des situations en politique est celle oû le jeu est animée par une …force d’inertie! Depuis 2 ans, celle-ci règne en maîtresse absolue, ridiculisant les engagements les plus saillants du Chef de l’Etat vis à vis de sa propre opinion et du peuple, anéantissant les efforts des forces vives du pays pour trouver une voie salutaire de compromis pour les réformes urgentes et impératives dont le pays a besoin. Le Chef de l’Etat lui même s’en plaint ?

Que dire du reste des acteurs politiques soumis à la terrible épreuve de poker-menteurs à laquelle semble se réduire le jeu des rapports au sein de la classe politique de plus en plus démonétisée et démotivée . Ce qui se passe n’est pas une question de rythme dans la mise en œuvre des réformes promises à travers des décisions prises et annoncées au plus haut niveau. Ce qui est en cause c’est une volonté POLITIQUE affirmée au sein même du pouvoir, de faire mentir le pouvoir, en prenant systématiquement le contre-pied de ce qui est annoncé, clamé et déclamé. Toute décision allant dans le bon sens pour le pays est mort-née avant même d’être dans les tuyaux d’une administration corrompue jusqu’à la moelle, puisqu’elle est strictement la même qui sevit dans le pays depuis des décennies. Tribalisme, particularisme ethnique, regional ou racial? C’est la même main pourrie qui s’agite sans même se cacher pour traficoter, magouiller, voler les biens du peuple, s’enrichir aux dépens de la nation avec la même crasse arrogance vis à vis des pauvres et des laissers pour compte. Partout poussent comme des champignons, immeubles et villas de standing impensable, des véhicules d’un luxe inimaginable sur fond de contrats juteux et douteux, sous les yeux des multiples  » autorités  » en charge de faire respecter la transparence des règles du marché, public ou privé. Partout la même incompétence, la même culture de l’inégalité et de la repression. La même nausée.
Il faut arrêter cette main qui étouffe et pille le pays.
Le 15 décembre 2021