Covid-19 : l’OMS exhorte les pays riches à verser 16 milliards de dollars pour la lutte contre la pandémie

covid 19 coronavirus
covid 19 coronavirus

Covid-19 : les conditions pour mettre fin au pass vaccinal pourraient être remplies « fin mars, début avril »

Les principales informations à la mi-journée

    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exhorté ce mercredi les pays riches à verser d’urgence 16 milliards de dollars qui manquent encore pour financer son plan de lutte contre la pandémie.

    La même organisation a déploré qu’il y ait eu un demi-million de morts dus au Covid depuis la découverte du variant Omicron.

    La Corée du Sud a annoncé qu’elle abandonnait sa politique sanitaire « tracer, tester et traiter », alors que la recrudescence des cas d’Omicron menace de submerger le système de santé du pays.

    Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national à la présidentielle, a dit « comprendre » le mouvement des « convois de la liberté » opposé au pass vaccinal.

12h07  : Les conditions pour mettre fin au pass vaccinal pourraient être remplies « fin mars, début avril »

Le professeur Alain Fisher, président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale en France, interrogé par la Commission des affaires sociales du Sénat ce mercredi, a indiqué que la fin du pass vaccinal pourrait intervenir « fin mars début avril ».

« D’un point de vue scientifique et médical, il faut que le taux d’incidence soit réduit, largement moins de 2 500, au moins dix fois moins, et il faut que la surcharge hospitalière actuelle ait disparu, qu’ils retrouvent leur état de fonctionnement habituel et que les patients non-Covid puissent être traités. Cela peut aller assez vite », a-t-il dit, avant d’avancer comme date « fin mars, début avril ».

12h02 : Pas de remplaçants pour la ministre Roxana Maracineanu au JO de Pékin

La ministre des Sports Roxana Maracineanu, positive au Covid-19, a été contrainte d’annuler son déplacement à Pékin, prévu du 11 au 15 février, pour les Jeux olympiques d’hiver. Aucun membre du gouvernement n’ira en Chine pour la remplacer indique le service des sports de Radio France.

10h40  : Marine Le Pen dit « comprendre » les « convois de la liberté »

Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national à la présidentielle, a dit mercredi « comprendre » le mouvement des « convois de la liberté » opposé au pass vaccinal, en les appelant aussi à voter à l’élection présidentielle. Des milliers d’opposants au pass vaccinal ont annoncé sur les réseaux sociaux vouloir « rouler sur Paris » samedi dans le cadre d’une action citoyenne baptisée « convois de la liberté », inspirée par celle des routiers canadiens qui bloquent le centre de la capitale Ottawa. « Evidemment que je le comprends, c’est une autre forme de gilets jaunes », a dit sur Europe 1 la candidate d’extrême droite.

La Corée du Sud change de stratégie sanitaire

La Corée du Sud a annoncé qu’elle abandonnait sa politique sanitaire « tracer, tester et traiter », alors que la recrudescence des cas d’Omicron menace de submerger le système de santé du pays. La pays a enregistré mardi un record de 49 567 nouveaux cas, et les autorités sanitaires ont déclaré que ce chiffre pourrait atteindre 170 000 au cours du mois.

L’objectif est de diagnostiquer et de traiter les groupes à haut risque afin de « prévenir l’effondrement du système médical et la détérioration des fonctions sociales et économiques ». Ainsi, les autorités donneront la priorité aux tests destinés aux personnes âgées de 60 ans ou plus.

10h07 : Le sous-traitant Cenexi va produire en France un traitement à l’étude contre le Covid

Le sous-traitant français Cenexi a passé un accord avec la biotech américaine Humanigen pour produire en France le Lenzilumab, un traitement potentiel à l’étude. Cenexi va ainsi devenir l’unique producteur dans l’Hexagone de ce traitement pour les cinq prochaines années. Les lots seront produits dans son usine d’Hérouville-Saint-Clair, dans le Calvados.

Le Lenzilumab, un anticorps monoclonal, vise à prévenir et traiter le « choc cytokinique » ou « orage de cytokines » , une réaction inflammatoire incontrôlée qui semble jouer un rôle clé dans les cas graves de Covid-19.

8h25 : Le nombre d’enfants illettrés explose au Brésil

Le nombre d’enfants brésiliens de 6 et 7 ans ne sachant ni lire ni écrire au Brésil a augmenté de 66% durant la pandémie, durant laquelle les écoles sont restées fermées de longs mois, selon un rapport publié mardi par une ONG. Selon les données officielles compilées par l’association Todos Pela Educação (tous pour l’éducation), 40,8% des élèves de cette tranche d’âge décisive pour l’alphabétisation étaient encore illettrés en 2021. Il s’agit du pire chiffre depuis 2012, avec au total 2,4 millions d’enfants dans cette situation l’an dernier, contre 1,4 million en 2019.

7h40 : L’OMS exhorte les pays riches à verser 16 milliards de dollars pour la lutte contre le Covid

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exhorté ce mercredi les pays riches à verser d’urgence 16 milliards de dollars qui manquent encore pour financer son plan de lutte contre la pandémie. « La science nous a donné les outils » pour lutter contre la pandémie, « s’ils sont partagés mondialement de manière solidaire, nous pouvons mettre fin au Covid-19 en tant qu’urgence sanitaire mondiale cette année », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Si les pays à revenus élevés paient leur juste part » du financement du dispositif ACT-A, ce programme « peut aider les pays à faibles et moyens revenus à surmonter la faiblesse des taux de vaccination contre le Covid-19, la faiblesse des tests et la pénurie de médicaments », a-t-il souligné.

Photo Photo Monirul ALAM/MAXPPP

6h58  : La dose de rappel de Pfizer pour les 12 à 15 ans à l’étude

Le régulateur européen des médicaments a annoncé mardi qu’il avait commencé à évaluer une demande d’approbation d’une dose de rappel du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech pour les enfants de 12 à 15 ans. L’Agence européenne des médicaments (EMA) avait indiqué la semaine dernière qu’elle se prononcerait bientôt sur une demande similaire pour les adolescents de 16 et 17 ans.

6h52  : La grotte de Lourdes rouvre aux pèlerins

Après deux ans de fermeture en raison de la crise sanitaire, la grotte de Lourdes (sud-ouest de la France) va rouvrir ses portes aux visiteurs vendredi, a annoncé mardi le sanctuaire. De nouveau, les pèlerins pourront « passer dans le creux de la Roche de Massabielle, sous les pieds de la Vierge Marie, Immaculée Conception, toucher le rocher et s’approcher de la source », se réjouit-on du côté du sanctuaire.

6h45 : Trudeau appelle les routiers à lever leur siège

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a exhorté les centaines de routiers bloquant le centre-ville d’Ottawa depuis plus d’une semaine pour dénoncer les mesures sanitaires contre le Covid à mettre un terme à leur mobilisation, après un appel à l’aide du maire de la capitale canadienne.

Par ailleurs, des représentants de divers secteurs économiques américains et canadiens ont demandé mardi la réouverture du pont Ambassador, voie commerciale vitale entre les voisins nord-américains, bloqué depuis lundi par des manifestants opposés aux mesures sanitaires.

Les réserves de sang au plus bas, un appel au don lancé

L’Établissement français du sang (EFS) appelle au don « tous les citoyens ». Pour la première fois, il a publié mardi un « bulletin d’urgence vitale » et s’inquiète d’une situation qui pourrait « s’avérer dangereuse pour soigner les patients ». Il manque 30 000 poches de globules rouges en réserve. La crise du Covid-19 a « considérablement affecté la collecte de sang », note l’EFS, en raison d’annulations de collectes en entreprises ou dans les universités et d’une plus faible mobilisation des donneurs. Cliquez ici pour en savoir plus.

5h51 : Un demi-million de morts depuis l’émergence d’Omicron, selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déploré qu’il y ait eu un demi-million de morts dus au Covid depuis la découverte du variant Omicron. « Alors que tout le monde disait Omicron plus bénin, on est passé à côté du fait qu’un demi-million de personnes sont mortes depuis qu’il a été détecté », a déclaré mardi le gestionnaire des incidents de l’OMS, Abdi Mahamud. « À l’ère des vaccins efficaces, un demi-million de personnes qui meurent, c’est vraiment quelque chose (…) C’est plus que tragique », a-t-il ajouté. De plus, ce variant a provoqué 130 millions de cas. Un chiffre « stupéfiant », qui rend « les pics précédents presque plats ».

5h49 : Pfizer veut vendre pour 47 milliards d’euros de vaccins et pilules en 2022

Après avoir déjà retiré de généreux profits de son vaccin, Pfizer prévoit de faire coup double en 2022 : le laboratoire américain escompte en vendre encore pour 28 milliards d’euros cette année, auxquels il faut ajouter 19 milliards de sa pilule destinée à traiter le virus.

En 2021, le chiffre d’affaires de Pfizer a bondi en conséquence de 95%, à 71,2 milliards d’euros. Son bénéfice net a plus que doublé, à 19 milliards d’euros. En 2022, la forte (et continue) demande pour les produits liés à la pandémie devrait lui permettre d’atteindre pour la première fois environ 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires (soit 87 milliards d’euros).

Olivier Véran promet 1 000 lits de réanimation en plus, sans dire quand

La crise du Covid-19 a montré le manque de lits de réanimation dans les hôpitaux français. L’administration a proposé d’en créer 1 000 de plus, et Olivier Véran a promis de suivre cette proposition. Mais le ministre de la Santé n’a pas fixé d’échéance. Notre article complet à lire ici.

5h47 : le nombre de contaminations en repli, moins de patients en réanimation

Selon les chiffres de Santé Publique France, 33 352 malades diagnostiqués Covid sont actuellement pris en charge dans les hôpitaux (-47 en 24h). Parmi eux, 3 555 sont soignés dans les services de soins critiques (-67).

235 267 contaminations détectées mardi

Si la situation à l’hôpital reste tendue, le nombre de nouveaux continue de baisser, avec 235 267 contaminations détectées mardi (contre 416 896 une semaine plus tôt). Le taux d’incidence baisse depuis maintenant douze jours consécutifs.

Source : estrepublicain