A la Une

Coup d’envoi du sommet de la francophonie en Tunisie

Coup d'envoi du sommet de la francophonie en Tunisie pour discuter de la situation économique dans un contexte de crises internationales

Coup d’envoi du sommet de la francophonie en Tunisie pour discuter de la situation économique dans un contexte de crises internationales
La 18ème session du sommet de la Francophonie débute aujourd’hui samedi en Tunisie sur l’île de Djerba en Tunisie, avec la participation d’environ quatre-vingt-dix délégations et 31 hauts dirigeants, et la coopération économique lors des crises actuelles est à leur ordre du jour.

Pendant deux jours, les participants discuteront du thème « la sphère numérique comme moteur de développement » ainsi que des dossiers internationaux liés notamment à la guerre russe en Ukraine.

Plusieurs pays africains expriment leur mécontentement face au manque de solidarité des pays occidentaux avec le continent africain, confronté à des crises multiples et en cours, alors que leur attention était concentrée sur l’aide à l’Ukraine.

Le Président tunisien Kais Saied a commencé à recevoir les délégations officielles dans la matinée, accompagné du secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Le Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani est arrivé hier Vendredi à Djerba en Tunisie où il prend part au 18ème sommet de la Francophonie.

La réunion intervient alors que le sommet sur le climat se poursuit en Égypte et la réunion du groupe des vingt en Indonésie, dont l’ordre du jour a été éclipsé par la guerre en Ukraine, pays doté du statut d’observateur à l’organisation de la Francophonie.

Coup d'envoi du sommet de la francophonie en Tunisie

Bouton retour en haut de la page