Vive la discrimination positive! Par Lo Gourmo Abdoul

Pr Lo Gourmo Abdoul
Pr Lo Gourmo Abdoul

Vive la discrimination positive! Par Lo Gourmo Abdoul.

Les partisans du maintien perpétuel de toutes les oppressions ont constamment à la bouche, le même mot d’ordre :  » A bas la discrimination positive ». Leur carte d’identité est partout la même : ils appartiennent nécessairement à la catégorie sociale dominante et souvent de fraîche date, avec la mentalité du parvenu qu’aveugle précisément la discrimination négative menée contre d’autres, invités à « s’élever » à leur rang à eux, celui des parvenus, contre celui des laissés pour compte.

Ils sont tellement infatués d’eux mêmes qu’ils en oublient qu’aucune société même barbare ne saurait se passer de mécanismes de correction des injustices liées aux inégalités imposées par des groupes dominants à d’autres, notamment en créant des barrières et des plafonds de verre que des objurgations et des exhortations verbeuses ne sauraient jamais abattre. Que fait -on de plus élémentaire et presque instinctif  dans la vie de tous les jours, en face d’hommes laissés au bord de la route à  coté d’autres qui vaquent à leurs besoins? Que fait-on lorsque, des siècles durant, du fait de leur genre, ou de toute autre appartenance  catégorielle, des parties substantielles de la société sont infériorisées et vouées à l’exclusion? Aujourd’hui, la planète entière réclame que soient prises des mesures concrètes, effectives, pour que les femmes puissent être élevées au rang de citoyennes à part entière. La  » parité » en matière électorale en est juste une illustration. C’est là une belle discrimination. Elle est positive -tandis que le sort qu’elles subissaient et continuent de subir relèvent  de la discrimination négative en matière politique. Ceci est valable pour les anciens esclaves qui continuent de subir exclusion et mépris. Idem pour toutes les minorités ethniques ou autres. L’Etat étant à tous, doit veiller à rapprocher leur condition citoyenne. Ça sert à ça et seulement à ça, la discrimination positive, par définition passagère et intelligente.

Lo Gourmo Abdoul, 1er vice président de l »ufp