Unir ses efforts pour coopérer avec la Mauritanie contre COVID-19

el presidente del gobierno pedro sanchez reunido con su homologo de mauritania m
el presidente del gobierno pedro sanchez reunido con su homologo de mauritania m


Le Premier ministre, Pedro Sánchez a également livré une cargaison d’aide

La Fondation pour la coopération internationale de l’Organisation médicale collégiale (Fcomci) coordonne avec les ministères de la santé et des affaires étrangères une mission de santé en Mauritanie. Cinq professionnels de la santé espagnols, trois médecins et deux infirmiers, se sont rendus dans la capitale de ce pays, Nouakchott, pour traiter le COVID-19 dans leurs hôpitaux et apporter leur expérience et leurs connaissances après avoir fait face à cette crise en Espagne.

Cette initiative est initiée par l’ambassade d’Espagne en Mauritanie, en particulier de son ambassadeur, un médecin de profession, Jesús Santos, qui a transféré la demande de soutien du pays africain en Espagne pour faire face à la pandémie après l’augmentation du taux d’infections. , qui est passé de trois cas à 3 000 en une semaine, avec des structures sanitaires fragilisées dans le pays.

Une semaine sur le terrain


Depuis lors, les Ministères des affaires étrangères et de la santé, en collaboration avec la Fondation pour la coopération internationale de la Collegiate Medical Organisation, ont travaillé de manière coordonnée, en un temps record, pour garantir qu’une équipe de professionnels de la santé puisse être là jusqu’à le 7 juillet et fournir leurs services dans les hôpitaux de Nouakchott qui ont des patients COVID-19, apportant leur expérience et leur connaissance de la maladie.

« L’une des valeurs de la profession médicale est d’aider les plus fragiles »

L’équipe de soutien est composée de David Pestaña, chef du service d’anesthésie et de soins intensifs de l’hôpital Ramón y Cajal; Esther Barbero, spécialiste régionale du service de pneumologie de l’hôpital Ramón y Cajal; José Luis Casado, médecin associé du service des maladies infectieuses de l’hôpital Ramón y Cajal; Laura Andújar, infirmière du service d’urgence de l’hôpital 12 de Octubre; et Manuel Pardo, infirmier de la Gestion des Urgences et Urgences 061 de la Région de Murcie.

Voyage présidentiel


En dehors de cette équipe, le président du gouvernement, Pedro Sánchez, s’est également rendu en Mauritanie, où il a tenu une réunion bilatérale avec son homologue et a livré une cargaison d’aide au pays pour lutter contre le COVID-19.

« La coopération dans la gestion des flux migratoires est un aspect central, mais pas le seul, des relations bilatérales entre l’Espagne et la Mauritanie », précise le gouvernement.

Bonnes pratiques sur le terrain


« L’objectif de cette mission est de transférer les bonnes pratiques et de former sur place des professionnels de santé du système de santé mauritanien, afin qu’ils soient formés et puissent faire face au COVID-19 », explique Marieta Iradier, Coordinatrice Générale de la Fondation d’État pour la santé, les enfants et la protection sociale du ministère de la Santé (FCSAI), qui ajoute que « ces médecins auront à leur disposition toute la logistique de la coopération espagnole et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la performance de leur travail « .

Pour le coordinateur, «il s’agit d’un projet d’une grande importance dans lequel la présidence du gouvernement et le ministère de la défense sont impliqués en plus des deux ministères susmentionnés, car l’Espagne considère qu’il est important de contribuer l’expérience de la lutte contre le COVID-19 de ces derniers mois », comme il l’a souligné.

avec gacetamedica.