Un dialogue national pour unir et non diviser le peuple…(Gourmo Lô)

Pr Lo Gourmo Abdoul
Pr Lo Gourmo Abdoul

Un dialogue national pour unir et non diviser le peuple…

Le dialogue portant sur les questions essentielles auxquelles le pays est confronté s’est donc ouvert aujourd’hui 27 octobre. C’est une étape cruciale dans un processus qui, s’il est mené à son terme, doit aboutir à l’adoption consensuelle d’un nouveau pacte républicain. Aucune œuvre humaine n’est parfaite. Mais on peut dire que l’essentiel de la classe politique a été représentée lors de cette ouverture.

Ce dialogue sera inclusif et sans tabou. Reste à convenir, sur le modèle d’organisation du conclave, le cadre dans lequel les débats vont se dérouler, le planning des travaux et le sort à réserver aux conclusions convenues entre tous les participants. Les acteurs politiques qui devront être rejoints par ceux de la société civile ont une opportunité de rédiger ensemble, une page nouvelle dans l’histoire du pays. L’unité nationale, la cohésion sociale, la démocratie pluraliste et un meilleur partage de nos ressources pourraient en sortir renforcés. A condition que tous prennent la mesure de leur propre  responsabilité respective et de leur devoir de réussir ce rendez-vous.

On ne vient pas pour s’étriper mais pour s’entendre. On ne vient pas pour se diviser davantage mais pour s’unir et aller de l’avant ensemble. Pas dans la discorde et les stigmatisations mais dans la vérité, la paix et l’apaisement des cœurs.

Gourmo Lô