Tribune de Samba Thiam : nulle part, dans notre pays, il n’ ya de sérieux.

Tribune de Samba Thiam : nulle part, dans notre pays, il n’y a de sérieux.
Nulle part, dans notre pays, il n’y a de sérieux. . C’est partout le faire –semblant, une sorte de jeu d’enfants ; partout jusqu’au Conseil constitutionnel !
(Souvenons-nous d’un Président du Conseil obligé d’anonner en arabe sous l’heure Abdel Aziz. Qui doit jongler entre Droit moderne et Charia islamique, un bricolage fait de bric et de broc).
Dans le contrôle des dossiers une légèreté incroyable ! Un Président du Conseil, gronde par un ex Président, pris entre deux volontés de Princes, qui donne l’impression de chercher ou se fourrer, exécute des ordres qui, pourtant, tournent la loi en dérision, …
Il était minuit passé hier lorsque nous quittions les lieux. La loi fixe l’arrêt du dépôt de candidature le 15 mai à minuit ! Et voilà que, le Président Aziz recalé, est subitement, autorisé à déposer, en violation flagrante de cette même loi, et mieux…. Sans vérification de la double nationalité !
Il n’y a pas d’Etat, il n’y a plus d’Etat depuis l’avènement des militaires ! Et les Intellectuels observent et se terrent…

Samba Thiam, dans sa page Facebook.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page