La traite des êtres humains, un fléau aux multiples visages

81492404 1518078815024951 5222250778156072960 o
81492404 1518078815024951 5222250778156072960 o

La traite des êtres humains constitue un fléau aux multiples visages et qui touche les personnes les plus vulnérables, migrants comme mauritaniens. Le ministère de la justice 🇲🇷, avec le soutien de l’OIM, continue de travailler à la réforme des lois actuelles afin de renforcer la protection des victimes.

« C’est une très belle coïncidence que les consultations sur la réforme des lois sur la traite des êtres humain et le traffic illicite des migrants, débute à Nouakchott à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Homme(…) je remercie l’OIM pour l’appui apporté au ministère dans la réalisation des consultations nationales » a déclaré S.E Dr Haimoud Ramdane – Garde des sceaux, Ministre de la Justice.

Après Kiffa, Aleg et Nouadhibou, les discussions sur les avant-projets de loi sur la traite des êtres humains et le trafic illicite de migrants ont commencé hier à Nouakchott, en présence des acteurs de l’appareil judiciaire mauritanien, des agences onusiennes et de la société civile.

A Bassikounou a eu lieu un atelier de rencontre et d’échange avec les comités villageois créés grâce à l’OIM, en présence du Hakem et des partenaires humanitaires (agences des Nations Unies et ONG internationales et nationales).

« Nous sommes ravis d’avoir rencontré et échangé avec les autres comités. CELA nous permet de mieux se connaitre et d’harmoniser notre façon de travailler. Grâce à cette rencontre, nous avons pu échanger avec les autorités sur nos besoins prioritaires. » Mohamed Lemine, président du comité villageois de Kleiva .

L’OIM en Mauritanie et le Gouvernement du Japon travaillent ensemble depuis plusieurs années afin d’aider les populations vulnérables et soutenir les autorités de mauritaniennes.

Grâce au soutien du peuple japonais, l’OIM a distribué 9 motos Yamaha Motor à la Direction de la Surveillance du Territoire de la Police Nationale, qui serviront aux agents actifs aux postes frontières sud de la Mauritanie.

Cette distribution vise à renforcer l’action des autorités mauritaniennes dans la bonne gestion des frontières mais également à soutenir le lien des autorités avec les communautés isolées, notamment celles récemment affectées par la sécheresse et les inondations dans le Guidimakha.

OIM Mauritanie -Facebook