A la Une

 « Thoueib el tel walata » savait dans quel état alarmant étaient nos goudrons!

"Thoueib el tel walata" a choisi "la duplicité du Paraître"!

 

« Faire semblant, c’est préférer la duplicité du Paraître à la probité de l’Être. »

Patrick Louis Richard, Directeur Relation Client, France, Toulouse, 1958 

La corruption en gestion est toute utilisation illégale du manager en vue d’obtenir des gains personnels. Il y a corruption quand les biens publics sont indûment convertis en avantages privés. Mais quand est ce que l’effort pour augmenter les profits d’une institution provient-il de la corruption de l’ordonnateur qui la dirige ?

Ce qu’a fait l’honorable, Premier ministre entre 2011 et 2013 lorsqu’il était Directeur Général de la Société d’Assainissement, des Travaux, de Transport et de Maintenance (ATTM sa),  c’est de s’être fixé pour cette agence un objectif à long terme et durable.

En raison de sa probité et de ses qualités de technocrate incontesté, Mohamed Ould Bilal a su identifier les différents paramètres de cette société pour trouver les blocages et ses leviers de croissance.

Il a établi un plan d’actions ambitieux mais cohérent ensuite, il a  mesuré convenablement la progression de ses activités pour s’occuper des routes à l’intérieur du pays et « Thoueib el tel walata » savait pourtant dans quel état alarmant étaient nos goudrons à chaque saison pluvieuse.

Ahmed Ould Bettar

Bouton retour en haut de la page