Syrie. Environ « 200 terroristes » tués dans des bombardements russes …

56985589 745210125
56985589 745210125

Ces bombardements ont permis de détruire « 24 pick-ups équipés de mitrailleuses lourdes et environ 500 kilos de munitions » a précisé l’armée russe (photo d’illustration). © AAREF WATAD / AFP

Moscou a indiqué, ce lundi, que deux bases situées au nord-est de Palmyre abritant « environ 200 combattants terroristes » ont été détruites par l’armée russe. Le communiqué ne précise pas de quel groupe terroriste il est question, ni de la date précise du bombardement.

L’armée russe a annoncé lundi 19 avril avoir tué « environ 200 combattants » en Syrie lors d’un bombardement aérien sur une base abritant « des terroristes » au nord-est de la ville de Palmyre.

« Après confirmation par plusieurs sources de la localisation des cibles terroristes, les forces aériennes russes ont effectué plusieurs frappes à la suite desquelles deux abris ont été détruits et environ 200 combattants ont été tués », a indiqué le ministère russe de la Défense, dans un communiqué publié sur Facebook.

Il ajoute que ces bombardements ont permis de détruire « 24 pick-ups équipés de mitrailleuses lourdes et environ 500 kg de munitions et de composants pour la fabrication d’explosifs improvisés. »

Le communiqué ne précise pas de quel groupe terroriste il est question, ni de la date précise du bombardement. Selon l’armée russe, l’objectif visé était une « base camouflée » où des « groupes terroristes » étaient formés pour mener des attentats en Syrie et fabriquer des explosifs.

Ouest France