Stephanie Williams  appelle le Parlement libyen à définir un nouveau calendrier pour les élections

libye
libye

Stephanie Williams, la conseillère du secrétaire général des Nations Unies pour la Libye, a appelé dimanche les membres de la Chambre des représentants (le Parlement libyen) à définir un nouveau calendrier pour les élections générales dans le pays.

Mme Williams a tenu ces propos au cours de sa rencontre avec Aguila Saleh, le président du Parlement, dans la ville orientale d’Al-Gubba.

« J’ai appelé tous les parlementaires à prendre part à la session en cours, à assumer leur responsabilité envers le peuple libyen et à fixer une nouvelle date et une voie claire vers les élections (…) dans les délais impartis par le Forum de dialogue politique libyen parrainé par l’ONU », a indiqué Mme Williams sur Twitter.

La solution à la crise de légitimité des institutions nationales ne pourra être trouvée que dans les urnes, a noté Mme Williams.

« Nous avons également discuté de la nécessité pour le processus de réconciliation nationale et de justice transitionnelle d’accompagner l’ensemble du processus électoral », a-t-elle ajouté.

La Libye devait organiser l’élection présidentielle le 24 décembre 2021. L’élection a cependant été reportée indéfiniment en raison de problèmes techniques et juridiques, selon la Haute Commission électorale nationale.

Le Comité de définition de la feuille de route, mis en place par la Chambre des représentants pour remédier au non-respect de ces délais, devrait rendre son rapport initial sur l’avenir du processus électoral lundi.

Les élections font partie d’une feuille de route adoptée par le Forum de dialogue politique libyen dans le but de ramener la stabilité en Libye après plusieurs années de division politique et d’insécurité.