Signature d’un protocole d’accord pour le développement d’un projet d’hydrogène vert de 40 milliards de dollars américains

28 05 2021 S 005
28 05 2021 S 005

Signature d’un protocole d’accord pour le développement d’un projet d’hydrogène vert de 40 milliards de dollars américains

Nouakchott,  28/05/2021

Le gouvernement mauritanien et le développeur d’énergie renouvelable CWP Global ont signé un protocole d’accord pour le développement d’un projet «Power-to-X» de 30 GW (30 000 MW) pour un montant de 40 milliards de dollars américains.

Cette annonce capitale prépare le terrain pour le début des travaux de développement sur ce qui sera le plus grand projet d’énergie renouvelable au monde, à savoir l’exportation d’hydrogène vert et de ses dérivés vers les marchés mondiaux.

Le projet, baptisé «AMAN», sera implanté dans le nord du pays sur un site désertique d’environ 8 500 km2.

CWP, l’un des développeurs du hub asiatique d’énergie renouvelable de 26 GW, est un pionnier mondial dans le développement de hubs d’hydrogène vert à très grande échelle.

La société a identifié la Mauritanie comme l’un des meilleurs sites de la planète pour la production d’hydrogène vert à faible coût.

La production hybride éolienne et solaire du projet bénéficie d’un profil factoriel stable et de grande capacité sur le site désertique, promettant une des énergies propres les moins chères au monde et la rendant idéale pour l’hydrogène vert à grande échelle et ses dérivés.

Les 30 GW d’énergie éolienne et solaire alimenteront des électrolyseurs pour la production d’hydrogène vert, joueront un rôle important dans la réduction de la pollution par le carbone provenant de la production d’énergie, des transports, de l’agriculture et de la production d’acier, et contribueront à l’atteinte des objectifs d’émissions zéro requises par l’Accord de Paris.

Le gouvernement mauritanien a grandement ouvert la porte aux investisseurs internationaux et s’est engagé à accélérer les progrès dans le processus de développement et d’approbation du projet.

Le ministre du Pétrole, des Mines et l’Énergie, Monsieur Abdessalam Mohamed Saleh, a déclaré:

“Le Gouvernement mauritanien a fait de l’exploitation de ses immenses ressources renouvelables une priorité absolue, conformément à l’engagement de Son Excellence le Président de la République à promouvoir une croissance économique accélérée, durable et équitable pour tout le peuple mauritanien.

Le gouvernement de la Mauritanie est reconnaissant à CWP et à son PDG, M. Mark Crandall, pour sa confiance et exprime son engagement sans faille dans cette entreprise monumentale”.

Pour sa part, M. Mark CRANDALL, fondateur et président de CWP Global, a déclaré:

«Nous sommes heureux d’avoir la confiance et le soutien du gouvernement mauritanien pour le développement de ce projet ambitieux, qui créera un vecteur d’exportation stable et générera des milliers de nouveaux emplois dans la construction, la fabrication locale, les opérations et la facilitation des exportations ».

Il a ajouté que le projet aura un effet transformateur sur l’économie mauritanienne, générant des milliards USD de revenus et donnant accès à de l’électricité et à de l’eau bon marché pour la population et pour les opérateurs de l’économie.

Afin de limiter le réchauffement climatique de 1,5 C, les émissions mondiales devront être réduites rapidement au cours de la prochaine décennie, en vue d’atteindre zéro émission nette vers 2050. Cela nécessitera l’application de solutions d’hydrogène vert dans les secteurs difficiles à réduire, et en tandem avec l’électrification de masse.