Sanctions occidentales : la Russie « n’en a rien à foutre »

russie e1644768061226
russie e1644768061226

Sanctions occidentales : la Russie « n’en a rien à foutre »

Alors que les pressions occidentales se font plus intenses, l’ambassadeur russe a donné la position de son pays. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la Russie ne semble pas impressionnée. Le pays tient tête depuis plusieurs mois aux pressions, et même la récente visite du président Macron à Poutine n’a pas forcément arrangé la situation. Dans une interview au journal suédois Aftonbladet, l’ambassadeur russe en Suède, Viktor Tatarintsev, a été on ne peut plus clair.

« Pardonnez-moi l’expression, mais nous n’en avons rien à foutre de toutes leurs sanctions… On nous a déjà imposé tellement de sanctions, et dans un sens elles ont eu des effets positifs sur notre économie et notre agriculture… Nous sommes davantage autosuffisants et avons été capables d’augmenter nos exportations. (Par exemple) nous n’avons pas de fromages italiens ou suisses, mais nous avons appris à fabriquer des fromages russes aussi bons en utilisant des recettes italiennes ou suisses… De nouvelles sanctions n’ont rien de posifif, mais ne sont pas aussi mauvaises que l’Occident le dit » a entre autres déclaré le diplomate au média suédois.

Pour lui, plus y aura des pressions, plus la Russie sera intransigeante dans sa réponse. Mais il rassure, ni les citoyens russes, ni les dirigeants ne veulent d’une guerre. Mais le président Poutine avait été on ne peut plus clair face à Macron : « Comprenez-vous que si l’Ukraine rejoint l’OTAN et tente de récupérer la Crimée par des moyens militaires, les pays européens seront automatiquement entraînés dans un conflit de guerre avec la Russie ? » avait-il demandé aux journalistes présents lors de la conférence de presse. Moscou rejette totalement l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN; parlant de menaces pour sa sécurité.

Par Charly Hessoun

La Nouvelle Tribune