Sahara:le président du parlement algérien reçoit l’amb d’Allemagne

Sahara : Agacé par la position de l’Allemagne, le président du parlement algérien reçoit l’ambassadeur d’Allemagne

L’Algérie n’a pas apprécié la réponse de la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Berbock aux questions des députés pro-Polisario au Bundestag. L’ambassadrice de Berlin à Alger, Elisabeth Wolbers, a été reçue par le président de la Chambre des communes, Brahim Boughali, lundi 6 juin, dans le cadre de ce qui semblait être une « mission ».

Au cours de la rencontre, des responsables algériens ont tenté de rappeler aux diplomates allemands « la position ferme de l’Algérie sur les questions de justice, notamment dans la cause des peuples palestinien et sahraoui », a indiqué l’agence. Communiqués de presse envoyés par APS.

Au niveau politique », l’ambassadeur a réitéré la position de l’Allemagne sur les questions internationales

et la nécessité de recourir au droit international, y compris dans le cas du Sahara occidental », pointant la même source.

En outre, l’APS a salué le « soutien continu de Berlin aux efforts des Nations Unies pour parvenir à une solution juste, réalisable, durable et mutuellement acceptable au conflit du Sahara » dans un article publié le 3 juin.

 

Pour rappel, l’ambassadeur d’Allemagne a été reçu par le président du Conseil algérien des droits de l’homme, Abdelmadjid Zaâlani, le 31 mai. Mais le Sahara Occidental n’est pas au menu des pourparlers bipartites.

 

Le 13 décembre 2021, la ministre des Affaires étrangères Annalena Berboque a salué les projets marocains d’autonomie du Sahara occidental, soulignant que « le Maroc a apporté une contribution importante au règlement du Sahara en 2007 ». Le pouvoir algérien a alors accueilli en silence une déclaration.

Avec

Yabiladi

Bouton retour en haut de la page