Sahara Occidental : l’ONU appelle à la reprise des pourparlers

Sahara Occidental 3
Sahara Occidental 3

Sahara Occidental : l’ONU appelle à la reprise des pourparlers

Le ministre marocain des affaires étrangères Nasser Bourita se félicite des appels du conseil de sécurité de l’ONU au sujet du Sahara occidental. L’organisation souhaite reprendre les négociations avec l’Algérie, le Polisario et le Maroc, afin d’arriver à une solution, et renouvelle sa mission sur le territoire pour une nouvelle année.

« Cette décision a été adoptée par 13 voix et 2 abstentions », a déclaré Nasser Bourita. « Le Maroc salue et apprécie la décision du Conseil de sécurité et la considère comme très importante. »

L’Algérie, qui soutient les indépendantistes du Polisario, a rompu en août ses relations avec le royaume, et a exprimé son « rejet formel et irréversible » des pourparlers sous forme de tables rondes. Les dernières en date réunissant tous les acteurs de la zone remontant à début 2019.

« Aujourd’hui, le problème est entre l’Algérie et la résolution du Conseil de sécurité, pas entre l’Algérie et le Maroc », continue le ministre des Affaires Etrangères.

« Aujourd’hui, si l’Algérie a un problème, c’est avec la communauté internationale et avec le Conseil de sécurité, qui a mentionné la table ronde comme cadre exclusif pour la poursuite du processus a au moins trois reprises, et a appelé l’Algérie à participer à ce processus de table ronde à cinq reprises. Par ailleurs, tout au long du processus de recherche de solutions, l’Algérie est tenue de s’impliquer de manière constructive et réaliste. »

Créée en 1991, la mission de maintien de la paix de l’ONU MINURSO a été mise en place par le Conseil de Sécurité, afin d’organiser un référendum entre l’indépendance et l’adhésion au Maroc. 

Africanews

avec AFP