Sahara occidental: de Mistura à Moscou pour rencontrer Lavrov

Sahara occidental: de Mistura à Moscou pour rencontrer Lavrov

Une rencontre est prévue, vendredi dans la capitale russe Moscou, entre le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov et l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, en vue d’examiner les derniers développements dans le dossier du Sahara occidental, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

Ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov accordera à Moscou, une audience à l’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, a indiqué dans un tweet la porte-parole du MAE russe, Maria Zakharova.

La porte-parole russe a précisé que les deux parties examineront la situation qui prévaut au Sahara Occidental et les moyens de parvenir à une solution politique juste et durable à la question sahraouie sur la base des décisions du Conseil de sécurité.

La rencontre de de Mistura avec le chef de la diplomatie russe dont le pays est membre permanent du Conseil de sécurité et aussi membre du « Groupe des amis du Sahara occidental au Conseil de sécurité », s’inscrit dans le cadre de la série de rencontres et de consultations tenues par l’envoyé onusien pour le Sahara occidental depuis sa nomination, avec plusieurs responsables internationaux qui ont abordé les développements de la question sahraouie et les perspectives de relance du processus politique sous l’égide de l’ONU dans le but du parachèvement de la décolonisation au Sahara occidental, dernière colonie en Afrique. La tournée de Mistura intervient juste avant la tenue des sessions du Conseil de sécurité prévues au cours de ce mois d’octobre pour examiner les développements de la question sahraouie et le renouvellement du mandat de la Mission des Nations unies pour l`organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso).

L’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, devra présenter un rapport sur les derniers développements du conflit au Sahara occidental, au moment où l’occupation marocaine continue à violer la légalité internationale et à rejeter toute démarche internationale pour le règlement de ce conflit.

Pour rappel, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait insisté sur « l’impératif de résoudre le conflit au Sahara occidental dans le cadre du respect des décisions pertinentes du Conseil de sécurité onusien et de l’organisation d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui ».

Dans une déclaration à la presse, M. Lavrov a rappelé que « le conflit au Sahara occidental doit être réglé sur la base des décisions onusiennes » qui appellent à « des négociations directes entre le Maroc et le Front Polisario ».

Après avoir réitéré « le soutien permanent de son pays à la stabilité en Afrique de l’Ouest, notamment au Sahara Occidental », le chef de la diplomatie russe a déploré le statu quo prévalant dans ce territoire.
Source: lexpressiondz

Bouton retour en haut de la page