Revue de la presse marocaine : les principales informations à la Une

Revue de la presse marocaine : les principales informations à la Une

Voici les principales informations à la Une de journaux marocains parus ce lundi :

LE MATIN

Le réseau marocain de Big Data et d’intelligence artificielle (IA) en oncologie a été créé, samedi à Rabat, lors d’une rencontre organisée par l’École nationale supérieure d’arts et métiers (ENSAM) de Rabat.

Ce noyau de chercheurs multidisciplinaires a été créé lors de la « première journée nationale sur l’intelligence artificielle en Oncologie », organisée sous format hybride par l’ENSAM de Rabat, en collaboration avec l’Institut de recherche sur le cancer (IRC), l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF), l’équipe de recherche en oncologie translationnelle (EROT) et l’association Marocaine de Formation et de Recherche en Oncologie Médicale organisent (AMFROM). Ce réseau va à l’adresse du patient marocain et du système de la santé pour une meilleure prise en charge des patients cancéreux, a expliqué le directeur de l’Institut de recherche sur le cancer, Karim Ouldim.

– – –

RISSALAT AL OUMMA

Les éléments de la police judiciaire ont procédé dimanche à la saisie de 4,9 tonnes de résine de cannabis lors d’une opération menée à Aït Melloul (sud) dans le cadre des investigations entreprises par le service préfectoral de la police judiciaire de Kénitra, en coordination avec les services de la Direction générale de la Surveillance du Territoire (DGST), suite au démantèlement à Kénitra d’un réseau du trafic international de drogue et la saisie de huit tonnes et 902 kg de drogue. Les perquisitions menées dans un entrepôt à la zone industrielle d’Aït Melloul près d’Agadir ont permis la saisie de 4,9 tonnes supplémentaires de drogue destinées au trafic international, soigneusement emballées dans des cuves métalliques installés dans des camions-grues stationnés au sein de l’une des unités industrielles.

– – –

L’ECONOMISTE

Le groupe OCP s’est extirpé de la crise du coronavirus et de la récession économique qui l’accompagne avec un résultat net de 3,4 milliards de dirhams (1 dollar = 8,9 DH) en hausse de 13% malgré des éléments exceptionnels. Le groupe figure parmi les premiers donateurs au fonds de gestion de la pandémie avec une contribution de 3 milliards de DH. En ces temps de pression sur les finances publiques, les profits réalisés par le géant des engrais constituent une bouffée d’oxygène pour le Trésor qui peut toujours compter sur l’un de ses plus beaux joyaux. Malgré une remontée des prix durant l’année, ils sont en moyenne restés en dessous de leur niveau de 2019. L’effet prix a été compensé par la baisse du coût des intrants et l’agilité commerciale pour accompagner la demande dans les principales régions consommatrices. Les revenus tirés de la vente d’engrais ont ainsi augmenté de 12% grâce à la hausse des volumes surtout vers l’Inde et le Brésil.

– – –

L’OPINION

Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka, a affirmé que « plus de 65% des parrainages des prochains candidats aux listes électorales sont tranchés ». Il a souligné que son parti se penchera sur des réformes sociales destinées à renforcer le pouvoir d’achat des citoyens, et en particulier ceux de la classe moyenne. Trois priorités sont fixées : réussir le chantier Royal de généralisation de la couverture sociale devant bénéficier à plus de 22 millions de Marocains, baisse de la pression fiscale, notamment l’IR sur les revenus moyens, et garantir la souveraineté hydrique du royaume, compte tenu de la menace de la rareté de l’eau, a-t-il précisé.

Source: Agence de presse Xinhua