Répondre aux défis de l’insertion des jeunes

79730652 81306390
79730652 81306390

« La formation technique&professionnelle et l’enjeu de l’emploi : quelles actions pour répondre aux défis de l’insertion des jeunes et de la croissance économique de la Mauritanie ? » a été au centre d’un panel d’échanges initié par l’AFD, en marge de son 40eme anniversaire de présence en Mauritanie qui a réuni au siège de l’UNPM, des chefs d’entreprises, cadres et des représentants de l’AFD.


Les discussions ont permis de rappeler l’enjeu de la formation professionnelle pour l’employabilité des jeunes et la productivité des entreprises. Soutenir le renforcement du capital humain est une
condition pour permettre le développement du secteur privé. « Pour répondre à ces défis, l’AFD accompagne la Mauritanie dans ses actions en faveur de la formation technique et professionnelle. Elle appuie de
grands acteurs économiques publics sur cette thématique», a affirmé Lionel Yondo, directeur de l’Agence française de développement en Mauritanie. L’insertion par l’emploi, des jeunes y compris les plus vulnérables, est une préoccupation majeure. « C’est la raison pour laquelle l’AFD se positionne sur le continuum éducation-formation-insertion».
Le président de l’Union Nationale du Patronat Mauritanien Zein El Abidine Ould Cheikha mis en exergue la contribution de sa structure, à travers les activités de la cellule de formation professionnelle  au renforcement des capacités des agences et organisations qui appuient et encadrent les jeunes qui ont choisi de créer des entreprises en tant que moyen d’emploi, par le biais de l’organisation de sessions de formation au profit de leurs formateurs et coaches dans le domaine de l’entreprenariat, la création et la gestion de petites et moyennes entreprises sur le coaching et monitoring des bénéficiaires ultimes ».
Procédant au lancement de cette journée de réflexion, le ministre de   l’Enseignement fondamental et de la Réforme de l’éducation nationale Adama Bocar Soko a souligné le soutien technique et financier appréciable de l’AFD pour aider au développement économique de la Mauritanie, en particulier dans le secteur de l’éducation et notamment celui du sous-secteur de la formation technique et professionnelle. « L’appui de l’AFD au sous-secteur de la FTP a touché, dit-il, tous les axes de développement de ce sous-secteur à savoir l’accès, la qualité et le pilotage à travers des actions visant la réhabilitation et l’extension des établissements, la diversification de l’offre de formation, la rénovation des équipements, la formation des formateurs, l’élaboration et l’actualisation des programmes de formation»

Le calame