Remise de la Légion d’Honneur à Mme Fatimetou Mint Abdel Malick

Remise de la Légion d’Honneur à Mme Fatimetou Mint Abdel Malick

Remise de la Légion d’Honneur à Mme Fatimetou Mint Abdel Malick.

L’ambassadeur de France, SEM Robert Moulié, a remis le 12 mai 2022 les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur à Mme Fatimetou Mint Abdel Malick, présidente du Conseil régional de Nouakchott.

Mme Fatimetou Mint Abdel Malick a été la première femme mauritanienne élue maire en Mauritanie en 2001 et a exercé trois mandats successifs, jusqu’en 2018, à la tête de la commune de Tevragh Zeina. Avant cela, elle avait été secrétaire générale du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat et chargée de mission au cabinet du Premier ministre.

En septembre 2018, lors de la création des conseils régionaux en Mauritanie, elle a été élue à la tête du Conseil régional de Nouakchott, devenant la seule femme élue présidente d’un conseil régional en Mauritanie et dans toute l’Afrique de l’ouest.

Depuis son élection, elle n’a cessé de développer les partenariats avec d’autres collectivités territoriales au niveau international sur les thématiques de la protection de l’environnement, de la lutte contre la pauvreté et de la promotion des droits des femmes et des enfants.

Parmi les nombreux projets en cours, il y en a trois qui impliquent une collaboration entre la région de Nouakchott et des entités françaises :

  • le projet ARENDDRE (Appui à la Région de Nouakchott pour un Développement Durable Résilient et Equitable) qui vise à améliorer les conditions de vie des populations, notamment dans les quartiers périphériques de Nouakchott, à travers des actions relatives aux transports urbains et à l’éclairage public, un projet qui est mis en œuvre avec l’Union européenne mais aussi avec la communauté d’agglomération française Grand Paris Sud, avec laquelle la région de Nouakchott est jumelée (la région de Nouakchott est par ailleurs également jumelée avec la région Île de France) ;
  • le projet ASTON (African Smart Towns Network) qui vise à accompagner 10 villes africaines vers la transition numérique et qui est financé par l’Agence française de développement (AFD) ;
  • un accord de partenariat avec la Métropole de Metz, signé en janvier 2022, qui permettra la réalisation de plusieurs projets à Nouakchott dans le domaine de l’approvisionnement en eau et du développement social, culturel et environnemental.

Mme Fatimetou Mint Abdel Malick a exercé de nombreuses responsabilités qui sont emblématiques de sa personnalité :

  • présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique (REFELA)
  • vice-présidente de l’association des maires de Mauritanie
  • vice-présidente de l’association mauritanienne pour la santé des femmes, des enfants et pour le développement (AMSFED)
  • membre du bureau de la ligue mauritanienne pour la défense des droits de la femme (LMDDF)
  • membre du comité de coordination du cadre stratégique de lutte contre la pauvreté (CSLP)

Au-delà de son engagement politique, elle s’est investie, au service des citoyens mauritaniens, dans de très nombreux projets associatifs ou communautaires. Elle est également une ardente militante des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes.

A la jonction de ses fonctions officielles et de ses engagements personnels, elle défend sans relâche les causes qui lui tiennent à cœur en faisant entendre sa voix et donc celles de Nouakchott et de la Mauritanie dans les enceintes nationales, régionales ou internationales auxquelles elle participe, comme par exemple l’Assemblée mondiale des Gouvernements Locaux et Régionaux des Nations unies.

Grâce à son positionnement unique de représentante à la fois des pouvoirs publics et des citoyens et grâce aussi à son tempérament fédérateur, elle est une véritable actrice du changement. Indéniablement proche de la France et de ses valeurs, elle est aussi une amie de la France et de la francophonie. Femme d’action capable de concrétiser ses convictions, elle est également une personnalité politique de premier plan.

Source:Ambassade de France en Mauritanie