Reconnaissance US: le « début de la fin d’un conflit artificiel » (parti mauritanien)

LE SITEINFO lundi 14 décembre 2020 – 17:43

La reconnaissance américaine de la pleine souveraineté du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara marocain « est le début de la fin d’un conflit artificiel qui n’a que trop duré », a affirmé lundi le président du parti mauritanien, « front populaire », Mohamed Mahmoud Ould Tolba.

« Cette reconnaissance, qui constitue un changement majeur et radical dans ce dossier, est un bon geste qui représente le début de la fin d’un conflit qui a duré plus de quatre décennies », a déclaré Ould Tolba, qui est également vice-président d’une Coalition composée de plusieurs partis et mouvements mauritaniens.

A travers la reconnaissance d’ »un droit qui revient au Maroc » sur son Sahara, les Etats-Unis « soutiennent la stabilité et l’une des causes justes dans le continent africain », a-t-il dit.

Il a par ailleurs indiqué que la décision des Etats-Unis d’ouvrir un consulat à vocation essentiellement économique dans la ville de Dakhla aura un impact positif sur le processus de développement non seulement dans les provinces du sud du Royaume, mais également en Mauritanie.

Ould Tolba a affirmé que l’autonomie reste la seule voie pour une solution au conflit, soulignant que « la région a plutôt besoin de développement que de la division ».

Il a par ailleurs rappelé que le Roi Mohammed VI a réaffirmé, lors des ses entretiens avec les présidents américain et palestinien, sa position constante en faveur des causes justes, à leur tête la question palestinienne, ainsi que de la défense d’Al Qods Acharif.

Il a également qualifié la position du Souverain de « sage » dans la mesure où elle servira les intérêts de la cause palestinienne, qui verra des développements positifs, rappelant les positions constantes du Souverain, en tant que Président du Comité Al Qods, sur la question palestinienne.

M.S. (avec MAP)

Bouton retour en haut de la page