Rapatriement de plus de 9000 ressortissants bloqués à l’étranger

ressortisants nnn
ressortisants nnn


L’opération de rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger depuis la suspension des liaisons aériennes en raison de la pandémie de Covid-19 se poursuivra jusqu’au 16 août.

Un programme, dénommé «troisième phase» pour le rapatriement de tous les Algériens bloqués dans différents pays, a été élaboré par le ministère des Affaires étrangères en collaboration avec le ministère de l’Intérieur et la compagnie Air Algérie.

Seulement, selon le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, «ce programme est susceptible de subir des modifications en raison des permis administratifs, des licences des administrations de l’aviation de différents pays et des procédures d’ouverture et de fermeture de l’espace aérien associées à la pandémie de coronavirus par certains pays dont les citoyens seront évacués de leurs aéroports».

La deuxième phase de cette opération de rapatriement s’est déroulée du 20 au 30 juillet et Air Algérie a opéré 42 vols. Jusqu’au 30 juillet dernier, plus de 9000 ressortissants ont été rapatriés de 32 pays. Rien que pour ces dernières 48 heures, 621 ressortissants algériens ont été rapatriés de Paris à bord de deux vols d’Air Algérie.

Les personnes rapatriées sont systématiquement placées en quarantaine pour une période de 14 jours, généralement dans des établissements hôteliers, afin de parer à tout risque de propagation du coronavirus.

Pour les prochains jours, il est prévu plusieurs vols pour rapatrier les citoyens bloqués inscrits sur la plateforme numérique aux Etats-Unis, à Paris, au Royaume-Uni, au Qatar, à Dubaï, à Istanbul, au Canada, au Sénégal, en Mauritanie, outre des citoyens bloqués dans des pays voisins des points de rapatriement. Ces vols sont attendus à l’aéroport d’Alger, Constantine, Annaba et El Oued.

Pour aujourd’hui, il est prévu des vols en provenance d’Istanbul (Turquie), de Doha (Qatar), du Koweït, de Paris et de Khartoum. Demain, il y en aura d’autres en provenance de Djeddah (Arabie Saoudite), Paris (France) et Londres (Royaume-Uni).

Lundi prochain est prévu un vol en provenance d’Istanbul vers l’aéroport de Constantine pour le rapatriement des ressortissants bloqués en Turquie et dans d’autres pays, outre les ressortissants bloqués en Syrie et au Liban et qui ont été regroupés à l’aéroport international de Beyrouth en vue de les rapatrier. Lundi sera également programmé le rapatriement des Algériens bloqués à Montréal (Canada), à Dubaï (Emirats arabes unis), à Nouakchott (Mauritanie) en passant par Dakar (Sénégal).

Un vol en provenance de Doha (Qatar) est attendu pour mardi prochain afin de rapatrier 84 ressortissants algériens bloqués en Irak, en plus de ceux se trouvant dans d’autres pays. Jeudi prochain, des vols sont prévus à partir de la Turquie et de Washington, et enfin le dernier vol est programmé pour le 16 août à partir de Dubaï.

Par ailleurs, la compagnie aérienne nationale prévoit également plusieurs vols au départ d’Alger, notamment à destination de Paris, Londres, Dubaï et Istanbul.

elwatan