Pour une politique agraire réfléchie:/ Saidou Abdoulaye Ba

135025708 35480817386
135025708 35480817386

Pour une politique agraire réfléchie:/ Saidou Abdoulaye Ba

135025708 35480817386
135025708 35480817386

Penser à une bonne  politique agraire c’est d’abord maîtriser l’eau.

Depuis des années nous avons plus pensé à exploiter, à profiter de la matière première pour nous enrichir ou mieux pour nous développer. Mais, nous n’avons jamais pensé à préserver d’abord les matières exploitées.

Ainsi, les richesses halieutiques (poissons et fruits de mer) s’épuisent drastiquement, la mine de fer baisse de manière dramatique, celui de l’or pose des problèmes graves de l’environnement, le pétrole ne se fait pas sentir et le gaz risque le suivre les mêmes chemins obscurs. Ainsi, il convient d’abord de mettre en œuvre une politique de préservation des terres du Wallo, du centre, du Sud-Est, de l’Est et du Nord, en construisant des barrages, des digues et diguettes  sur les grands cours d’eau, des grands oueds tels que le Karakoro, le Garfa, le Boudama, le Boutakawol….. Aussi aménager la rivière d’Aleg, le petit fleuve de Kankossa, le petit lac de Rkiz, des Oueds de Tintane, de Tamchakett, de Gabou à Nibeika et les bathas d’Aîn Taya, de Aîn Faba, de Mouvga (Raandi)….. Ainsi, des terres importantes seront obtenues et il est certain que cela changera même l’écosystème en Mauritanie. Au lieu de foncer tête baissée sur les terres arables du Wallo, du Sud et du centre en les détruisant avec la surexploitation et des pesticides, et qui d’ici une dizaine d’années, engendreront des problèmes de santé et de rendements des terres.

Il faut donc, réfléchir à une politique efficace, pérenne et hautement rentable, qui impacterait positivement la vie des autochtones et celle de l’ensemble des mauritaniens.

Certes, je ne suis pas un spécialiste du domaine, en revanche, ce posting aura le mérite de soulever une discussion autour de la meilleur manière d’exploiter les terres sur toute l’étendue du territoire mauritanien.

Saidou Abdoulaye Ba.

Pour une politique agraire rentable.

Nouakchott le 14 juin 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.