Pour Rached Khiari, Rached Ghannouchi piétine la séparation des pouvoirs !

khiari ghanouchi
khiari ghanouchi

Le courrier envoyé par le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Rached Ghannouchi, adressé au ministre de la Défense, Brahim Bartagi, fait polémique en ce 24 avril 2021.

Le courrier porte convocation du ministre de la Défense à l’ARP pour être auditionné à propos de questions concernant « la neutralité de l’institution militaire, l’ingérence de la justice militaire et l’émission d’un mandat d’amener contre un élu et ne pas avoir pris en considération le fait qu’il tient à son immunité ».

Cette fois, ce sont les experts et les professeurs de droit qui montent au créneau à la lecture de ce courrier. En effet, la justice militaire fait partie du pouvoir judiciaire. Par conséquent, elle n’a pas à rendre de comptes devant une autre autorité, parlementaire en l’occurrence.
Il est vrai que le conseil supérieur de la magistrature par exemple a été convoqué à l’ARP dans le passé. Mais c’était pour une séance de dialogue avec les députés et non pas pour être auditionné. Cette subtilité a, semble-t-il, échappé à Rached Ghannouchi qui veut protéger l’élu Khiari, même au prix de la séparation des pouvoirs.

S.F
Business news