Paul Kagame en Afrique de l’Ouest : 5 choses à retenir sur la tournée du président rwandais

Paul Kagame en Afrique de l’Ouest : 5 choses à retenir sur la tournée du président rwandais
Le président rwandais Paul Kagamé a achevé sa tournée ouest-africaine par la République de Guinée le 13 mai 2024. Avant Conakry, Il s’est rendu à Dakar du 11 au 13 mai 2024. Que peut-on vraiment retenir de cette tournée ?
1- Renforcement des relations d’amitié entre Sénégal et Rwanda

Paul Kagamé a entamé sa tournée par une visite de 48 heures au Sénégal. C’est le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye en personne qui est allé l’accueillir à l’aéroport. Au cours de son séjour, le dirigeant rwandais a participé à plusieurs événements officiels et a tenu des réunions avec les dirigeants sénégalais pour discuter des opportunités de coopération bilatérale. Selon la présidence sénégalaise, cette visite symbolique vise à renforcer les relations d’amitié fraternelle et de coopération conviviale entre les deux pays.

2- Kagamé, premier hôte de Faye

Paul Kagamé est le premier chef d’État reçu par Bassirou Diomaye Faye depuis son ascension au pouvoir le 2 avril 2024. Le nouveau chef de l’État sénégalais a déjà effectué 4 visites hors de son pays, dont la dernière était le 7 mai 2024 en Côte d’Ivoire. Avant le pays d’Alassane Ouattara, Bassirou Diomaye Faye était en Mauritanie, en Gambie et en Guinée-Bissau, uniquement des pays de l’Afrique de l’Ouest.

3- Renforcement de la coopération entre Guinée et Rwanda

À l’issue de la visite, c’est Ousmane Sonko, qui a raccompagné Paul Kagamé à l’aéroport de Dakar d’où il s’est ensuite envolé pour Conakry. Quelques mois après une rencontre avec son homologue Mamadi Doumbouya à Kigali, Paul Kagamé a, à son tour, effectué une visite en Guinée. C’est une « visite d’amitié » qui n’aura duré que quelques heures. Pas de longs discours, le chef de l’État rwandais a reçu les honneurs du tapis rouge, le salut militaire aux drapeaux et s’est rendu au domicile de la veuve de Sékou Touré, premier président guinéen et père de l’indépendance. Pas de communiqués de presse du côté de Conakry sur les échanges entre les deux chefs d’État. Juste des images diffusées par la présidence guinéenne. Mais du côté de Kigali, par contre, la présidence rwandaise a fait savoir que les deux dirigeants avaient discuté des moyens de « renforcer la coopération bilatérale » entre les deux pays, notamment dans le secteur du numérique, du commerce et des investissements.

4- Troisième rencontre entre Kagamé et Doumbouya

C’est la troisième rencontre entre les présidents Paul Kagame et Mamadi Doumbouya depuis le putsch du 5 septembre 2021. Rien que sur la dernière année écoulée, les deux hommes se sont officiellement rencontrés à deux reprises. La rencontre du 13 mai, la troisième entre Kagame et Doumbouya, fait suite à celle de Kigali en janvier 2024. Le chef de l’État guinéen venait alors inaugurer une nouvelle ambassade, signe supplémentaire de l’accélération des relations diplomatiques avec le Rwanda. En avril 2023, c’est Paul Kagamé qui rendait visite à son homologue. Il s’agissait de la toute première visite officielle d’un chef d’État en Guinée, depuis le coup d’État qui a renversé Alpha Condé.

5- Des coopérations en vue dans plusieurs secteurs

Lors des précédentes rencontres, le Rwanda et la Guinée avaient annoncé la mise en place d’une commission mixte de coopération qui devrait couvrir plusieurs secteurs, dont l’agriculture, les télécoms et la digitalisation de l’administration. Les deux nations parlent de l’ouverture par la compagnie RwandAir d’une desserte aérienne directe entre Conakry et Kigali. L’arrivée de la société rwandaise Aldira qui doit construire une raffinerie d’or est aussi attendue. Deux projets qui avaient déjà été lancés sous le régime d’Alpha Condé, l’ancien président guinéen déchu.

Source: banouto.bj

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page