Ouverture d’une nouvelle route maritime Alger-Dakar

Ouverture d’une nouvelle route maritime Alger-Dakar

L’Algérie poursuit l’exécution du plan d’augmentation de ses débouchés commerciaux en Afrique, notamment vers la côte ouest du continent.

Une liaison maritime régulière entre l’Algérie et le Sénégal a été ouverte dimanche 31 juillet 2022. Cette nouvelle desserte maritime constitue le prolongement de ligne Alger-Nouakchott lancée fin février, laquelle constituait un positionnement stratégique de l’Algérie pour s’introduire sur le marché ouest-africain, vu la proximité du Sénégal et de la Mauritanie.

Pour atteindre les côtes sénégalaises, les expéditions maritimes algériennes appareilleront du port de Djen Djen vers la capitale Alger, et marqueront une escale à Nouakchott avant de mettre le cap sur Dakar, d’après les explications de Nadia Rabia, PDG du groupe algérien de transport maritime (GATMA).

Cette nouvelle route opère des liaisons mensuelles avec un navire nommé « Gouraya », qui pour cette première expédition a été chargé à plus de 85% de sa capacité, soit plus de 7 000 tonnes de marchandises. Ces dernières sont composées entre autres de fer, de ciment, de céramique et de papier, rapporte Abdeslem Bouab, PDG du port de Djen Djen.

L’Algérie, depuis quelques années, cherche à diversifier ses sources de revenus et réduire sa dépendance vis-à-vis des recettes pétrolières, en misant sur l’intensification des échanges commerciaux intra-africains. Le pays qui est aussi un gros producteur de gaz, de fer et de vin entre autres entend tirer au maximum parti de ces secteurs.
Source: Agence Ecofin

Bouton retour en haut de la page