Nous comptons sur le secteur rural pour répondre aux attentes des populations (Premier ministre)

16 04 2021 Premier ministre
16 04 2021 Premier ministre

Nouakchott, 16/04/2021

Le Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal, a effectué, vendredi, une visite d’information et de prise de contact au ministère du Développement rural.

Au cours de la visite, le Premier ministre a tenu une réunion avec les cadres du département rural durant laquelle il a souligné l’intérêt du secteur, et son apport attendu pour le dénouement de certains problèmes et la satisfaction des besoins des populations.

« Les efforts déployés dans le domaine des aménagements agricoles et de construction des barrages et digues restent vains s’ils ne sont pas exploités pour parvenir au bien-être et la prospérité du citoyen. Nous devons évaluer les résultats en fonction du volume de la production et son développement dans telle ou telle localité cette année en comparaison avec celle d’avant pour s’assurer de son rythme progressif, et de veiller sur la qualité du produit. La culture maraichère doit faire l’objet d’un intérêt capital. Nous devons orienter notre action vers l’atteinte de l’autosuffisance dans cette matière essentielle », a ajouté le Premier ministre.

Le Premier ministre a, également, mis l’accent sur la nécessité de renforcer la confiance entre le citoyen et l’Etat, de redynamiser les projets grâce à la la résolution des problèmes posés, de moderniser l’administration et d’opter pour le choix de la qualité, de la mécanisation et du respect de l’intérêt du pays aux plans intérieur et extérieur, lors des rencontres internationales, des conventions et des marchés internationaux.

Il a ajouté que l’Etat est déterminé à veiller sur le respect des textes et des lois en vigueur, notamment ceux qui régissent chaque département en vue parvenir à l’atteinte de la rentabilité, et contribuer à la pertinente des décisions.

« Il faut adapter les instructions à ces textes et lois, et différentier entre les questions publiques et privées pour assurer la réalisation d’un travail transparent et équitable, aussi bien pour le fort que pour le faible. Le travail doit se faire dans le respect des lois et suivant l’esprit d’équipe », a-t-il, ajouté.

Au sujet du programme du Président de la République, le Premier ministre a précisé qu’il existe détaillé dans la déclaration de politique du gouvernement présentée devant le Parlement, et qu’il constitue la référence de l’action du gouvernement. « Le temps presse. Il faut agir vite pour accélérer l’exécution des volets du programme relatifs au développement rural », a-t-il noté.

Le ministre du Développement rural, M. Dy Ould Zein, a présenté, à cette occasion, un exposé sur le bilan de l’action de son département durant ces dernières années, surtout aux plans des cultures irriguées, sous pluie, maraichères, dans les oasis et fourragères.

Au sujet de l’élevage, le ministre a précisé que travail est en cours pour moderniser les méthodes suivies dans le secteur, notamment au plan vétérinaire.

Il a, enfin, mis en exergue les insuffisances qui entravent encore l’exécution de certains axes de la politique générale du gouvernement dans le domaine du développement rural.

Le Premier ministre a, par la suite, donné la parole au responsables du ministère, dont les interventions étaient focalisées sur leur attachement aux choix de l’Etat dans le domaine rural.

Ils ont soulevé certaines insuffisances qui entravent la promotion du secteur, surtout le manque des ressources humaines spécialisées.

Dans le domaine agricole, ils ont plaidé pour la dynamisation du rôle de la recherche et la vulgarisation agricoles.

Au terme de la réunion, M. Dy ould Zein a déclaré à l’AMI que le Premier ministre a appelé à la facilitation de l’accès des citoyens aux services du ministère et la résolution de leurs problèmes.

« Le pays connait actuellement l’exécution de plusieurs chantiers destinés à améliorer les conditions de vie des citoyens », a conclu le ministre du Développement rural.

Le Premier ministre était accompagné du ministre secrétaire général du gouvernement, de la directrice de cabinet et des conseiller au Premier ministère.