Nouakchott : démarrage de la réunion de la commission militaire mixte mauritano-marocaine

-Pour examiner les relations de coopération militaire bilatérale dans différents domaines militaires et sécuritaires, selon l’agence de presse mauritanienne.
Majdi Ismail pour AA/ Nouakchott

La deuxième réunion de la Commission militaire mixte mauritano-marocaine, a débuté lundi dans la capitale mauritanienne Nouakchott, en présence de hauts commandants des armées des deux pays.

L’examen des relations de coopération militaire bilatérale dans divers domaines militaires et sécuritaires, et les perspectives de développement de cette coopération à l’avenir, étaient à l’ordre du jour de la réunion, rapporte l’agence de presse officielle mauritanienne.

La réunion était présidée par le Chef d’état-major général des Armées, Général de Division Mohamed Bamba Meguett, pour la partie mauritanienne, et par l’Inspecteur général des Forces Armées Royales marocaines, le général de Corps d’armée Abdelfatah Louarak, côté marocain.

En janvier dernier, la capitale marocaine, Rabat, a accueilli la première réunion de la commission militaire mixte des deux pays.

La relation entre Rabat et Nouakchott connaît une certaine instabilité, en raison de la divergence des positions des deux capitales sur certaines questions régionales, notamment le dossier du Sahara occidental, qui est objet de conflit entre le Maroc et le Front «Polisario».

La Mauritanie affirme que sa position sur le conflit au Sahara occidental est neutre, et vise principalement à œuvrer en faveur d’une solution pacifique du problème, pour éviter un risque d’escalade dans la région.

L’accueil de responsables du Front «Polisario», au Palais présidentiel de Nouakchott de temps à autre, alimente le différend avec Rabat, qui insiste sur sa souveraineté sur la région.

Le Maroc propose une autonomie élargie sous sa souveraineté comme solution au conflit, alors que le «Polisario» appelle à l’organisation d’un référendum pour exercer son droit à l’autodétermination.

*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail

AA

Bouton retour en haut de la page