Nouadhibou : Le gang à l’origine du double meurtre sous les verrous

gang ndb redacted dot app
gang ndb redacted dot app

Trois jeunes adolescents, membres d’un gang, soupçonnés d’un double meurtre dans la nuit de vendredi à samedi de deux individus suite à une attaque au couteau ont été arrêtés par les services de police samedi, à Nouadhibou. Henoun Mohamed Moustapha (né en 2002), Abba Ould Beibacar Maouloud (né en 2000) et Deïda Ould Ahmed Fall( né en 2002) ont, au cours de leur forfait macabre, attaqué un jeune commerçant répondant au nom de Mohamed Ould Jiyid (41 ans).

Grièvement blessé, il rendra l’âme à l’hôpital régional. Au robinet 4, le gang s’en prendra au jeune Mohamed Bourderballa (21 ans). Il succombera à ses blessures lui aussi à l’hôpital régional. Une troisième personne poignardée par le gang est toujours en soins intensifs. Ces agressions mortelles, qui ont suscité de vives indignations et inquiétudes dans la capitale économique, ont poussé les services sécuritaires à réagir rapidement.

Les limiers de la police se sont mis rapidement aux trousses des meurtriers. Les résultats ne se feront pas attendre. Ainsi, la police est parvenue à arrêter samedi une bande de criminels, a annoncé le directeur régional de la sûreté, le commissaire principal Mohamed Abdallahi Ould Taleb. Il a précisé à l’AMI que la police a arrêté une bande criminelle qui a tué deux personnes et blessé trois autres dans les quartiers 6ème Robinet et 4ème Robinet.

Le directeur a ajouté que la bande qui opérait dans la nuit du vendredi au samedi, entre 11 heures et une heure du matin était sous l’influence d’une drogue achetée au quartier dit 4ème Robinet.

Le directeur régional a indiqué que le mobile de ces crimes était le vol et que les auteurs avaient des antécédents judiciaires et sont connus des milieux sécuritaires.
le calame