Nany Ould Chrougha à Ndakaruu pour évoquer la crise qui secoue ASECNA

Nany Ould Chrougha à Ndakaruu pour évoquer la crise qui secoue ASECNA.
Le ministre de l’Équipement et des Transports, porte-parole du gouvernement, M. Nany Ould Chrougha, a quitté Nouakchott, dimanche, à destination du Sénégal en vue de participer à la 70ème session extraordinaire du Conseil des ministres de l’ASECNA qu’abritera, lundi, la capitale sénégalaise, Dakar en wolof Ndakaaru.
A cette occasion, M. Nany Ould Chrougha et ses collègues évoquent la crise qui secoue depuis quelque temps les organisations locales, avec les récentes grèves des contrôleurs aériens de l’agence. La situation a paralysé l’activité aéroportuaire dans les 17 pays de l’ASECNA en Afrique.
Créée le 12 décembre 1959, l’ASECNA est la plus ancienne institution de coopération et d’intégration entre l’Afrique et Madagascar. Sa mission est d’assurer la sécurité de la navigation aérienne dans l’espace aérien, qui couvre une superficie de 16 100 000 km2 et est divisé en zones d’information de vol telles que définies par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Au total, 17 pays africains ont leur siège à Dakar.
Dans ces régions, elle assure :

le contrôle de la circulation aérienne ;
le guidage des avions ;
la transmission des messages techniques et de trafic ;
l’information de vol, ainsi que le recueil des données ;
la prévision et la transmission des informations météorologiques.

Elle supervise également 27 aéroports internationaux et 76 aéroports nationaux et régionaux situés sur le territoire de ses membres.

États membres

Bénin
Burkina Faso
Cameroun
Centrafrique
Comores
Côte d’Ivoire
France (la TMA de Saint-Denis-Gillot est située dans la région d’information de vol d’Antananarivo)
Gabon
Guinée-Bissau
Guinée équatoriale
Madagascar
Mali
Mauritanie
Niger
République du Congo
Sénégal
Tchad
Togo

Bouton retour en haut de la page